jeu 18 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Reprise des activités de l’Institut français de Ouagadougou: L’artiste musicien Zidass épate le public

L’artiste-musicien burkinabè, Zidass était en café-concert live ce vendredi 11 septembre 2020 dans les locaux de l’Institut Français de Ouagadougou. Ce mini-concert s’inscrit dans le cadre de la reprise de la nouvelle saison des activités dudit institut.

Artiste-musicien et formateur en instruments de musique traditionnelle, Zidass est originaire du pays des hommes intègres. Valoriser la musique du terroir, tel est son fer de lance. Zidass comme il se fait appelé évolue évidemment dans le style musical tradi-moderne; La polygamie, le mariage forcé, la méchanceté, l’entraide, la cohésion sociale, l’abus de confiance, sont entre les thématiques que l’artiste parcours tout au long de ses œuvres. De ce fait, son café-concert qui s’est déroulé ce 11 septembre dans l’enceinte de l’Institut Français, n’aura pas laissé le public perplexe. Un concert à la fois instructif de par ses thématiques, et dansant en passant par la valorisation du rythme du terroir. Song taaba, Bayir reem, Djougouya ou encore Yaaba, tels sont entre autres les titres qui auront fait vibrer ce charmant public venu pour l’occasion.

« Au départ, j’ai pensé trouver un cadre qui réunirait le maximum de diversité ethnique et culturelle pour exprimer quelque chose de nouveau sur lequel je suis toujours entrain de travailler. Il s’agit en réalité de réinventer un autre Zidass avec plus de 90% d’instruments utilisés dans mes prestations musicales. Vous l’aurez constaté qu’il n’y avait qu’un instrument moderne ce soir, qui est la guitare. De ce fait j’invite la jeune génération a beaucoup plus s’intéresser à la musique du terroir », s’est-il confié.

D’ailleurs, le Naaba du live comme il se fait sur surnommé, n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction vis-à-vis de sa prestation et de la réaction du public. Chose qui le réconforte quant au choix du lieu. « Après ce que j’ai vu ce soir, je ne peux qu’être heureux d’avoir choisi l’Institut Français pour la circonstance. C’est définitivement le lieu idéal qu’il me fallait. Je suis vraiment très content de cette soirée, en ce sens que le public s’est beaucoup impliqué dans ma prestation ».

Encore faut-il rappeler que Zidass est auteur de deux albums intitulés l’un et l’autre « Passion » et « Bayir reem ». Par la même occasion, il nous a confié être en préparation pour la sortie d’un nouvel opus en 2021.

Boukari OUÉDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

DÉDICACE : Sofiano avec maturité rebelote avec un 4e album

Sofiane Balzak Kanazoé, connu sous son nom de scène...

Danse Kalma : MC Stéphane sort une œuvre musicale chorégraphique

« La reconquête de Koumbli » est la nouvelle galette musicale...

Nécrologie : KINDISS, le « Roi du Binon » s’en est allé

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès...

Ouagadougou: Le 13e Rim-Tansoba accède au trône à Sabtenga 

Son excellence le Rim-Tansoba (Mouss Tansoba) est fait désormais...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page