Actualités Culture Société

Restitution des biens culturels burkinabè : Six experts installés pour élaborer la stratégie de retour.

Le Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT) a installé les six experts nationaux chargés de l’élaboration du processus de restitution des biens culturels dans les institutions étrangères le jeudi 07 novembre 2019 à Ouagadougou.

Six experts nationaux composés de professionnels de musée et du patrimoine, d’universitaires et de chercheurs. Il s’agit du président Pr Jean Célestin Ky, du rapporteur Ludovic Kibora et des membres Adama Tomé, Jean Paul Koudougou, Franck Pacéré et de Christiane Sanou/Coulibaly. Ces membres du comité sont tous avisés des questions de gestion de patrimoine culturel, de bonnes pratiques et appropriation socioéconomique de la culture. Par un arrêté ministériel pour produire une feuille de route pour accélérer le processus de retour des biens culturels de l’étranger, ils ont été installés par la volonté de l’Etat burkinabè à récupérer ses biens culturels.

En effet, le représentant du ministre en charge de la culture, Nestor Kahoun a indiqué que ce comité a pour tâche de mener un travail de fond, de planification, de formation et de documentation. Il a d’ailleurs exhorté les membres à travailler dans un esprit de solidarité. Pour lui, « le pays des hommes intègres » aura une opportunité de retisser une mémoire culturelle en renouant avec son passé. Le président du comité Pr Jean Célestin Ky, a sollicité l’appui du ministère pour mener à bien leur activité, il s’est exprimé sur les défis à relever qui sont d’indiquer les voies et moyens pour la restitution de ses biens culturels se trouvant dans les institutions patrimoniales françaises.

Le directeur du patrimoine culturel, Vincent Sedogo a confié que les défis liés à la restitution des biens culturels en Europe sont grands avant d’encourager les citoyens à accompagner les membres du comité dans cette mission. L’avis de M. Ky a appelé les autres membres à la réflexion quant aux débats sur la dite question. Pour ce fait, M. Sedogo trouve que la démarche qui consiste au regroupement et au retour des biens dans les institutions patrimoniales étrangères, a tout son fondement. Ce reflet de la mémoire collective des communautés est aujourd’hui menacé par des phénomènes de trafic illicite, selon lui. Il a ajouté qu’en plus des menaces, ce patrimoine se trouve dispersé à travers le monde.

En rappel, le 28 novembre 2018 le Président français Emmanuel Macron déclarait à l’Université Ouaga I Professeur Joseph Ki-Zerbo à Ouagadougou, les restitutions temporaires et définitives du patrimoine africain en Afrique. Depuis cette annonce, le débat sur le retour des biens culturels est plus que jamais d’actualité. Voici les Membres du comité des experts pour l’élaboration du processus de restitution:
Président du comité: Pr Jean Célestin Ky
Rapporteur du comité: Ludovic Kibora
Membre: Adama Tomé
Membre:  Jean Paul Koudougou.
Membre: Franck Pacéré
Membre:  Christiane Sanou/Coulibaly

 

Achille ZIGANI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =