Actualités Entretien Peinture

RIPO 2019 : Seydou Sakandé crie à la peinture « La vigilance ».

L’artiste plasticien de nationalité ivoirienne, Seydou Sakandé est aux Rencontres internationales de peinture de Ouagadougou (RIPO) qui se tient du 3 au 9 novembre 2019. Il expose ses toiles « La vigilance » et « Etude et courage » sur lesquels il plonge le regard du visiteur dans l’univers d’une prise de conscience.

Tant que personne ne se verra pas dégoûter de voir qu’une jeune mère abandonner son enfant si innocent, le jeune artiste Seydou le dénonce sur une peinture d’usage à l’acrylique. Le regard amateur des visiteurs s’attentionne sur un enfant à peine qui marche, victime d’abandon, prend son repas avec un compagnon dont une chèvre. « Mon sujet c’est « La vigilance » car, de nos jours, nos jeunes filles mettent des enfants au monde sous prétexte qu’elles n’ont pas le temps de s’en occuper. Cela me fait au cœur. Ce tableau afin que nos jeunes mères puissent prendre soin des enfants,» s’insurge-t-il. Seydou plonge dans l’univers de l’éducation des enfants. Il laisse le regard faire un choque dans sa conscience. Pour lui, la relation entre l’enfant et l’animal qui ne pas relève que de l’abandon d’une mère pour une raison bien ignoré et bien choquante. Cet univers d’exploration dans le figuratif de la toile, l’artiste met la lumière pour agir en révélateur de transparence pour mieux mettre au jour une image cachée de la cruauté dont se revêt le geste d’une génitrice. Le choc encore lourd dans la conscience de l’artiste s’active dans l’infini désespoir face à la désinvolture des humais. Ce choc comme source d’inspiration, porte la vision de Seydou vers un ressentiment et aussi une expression d’un moment de sa vie qui fait la rencontre entre réel et l’incroyable.


La nostalgie des valeurs antiques perdues
Au sommet de ses pinceaux, Seydou ne se libère pas de tout jugement et mais accepte ce qui sort de lui-même. Pour le visiteur qui voit mes œuvres, l’objectif est d’emporter une adhésion à ma proposition à adhérer au choc face à la traite des enfants du monde sensible. Seydou Sakandé fait rétrospectif sur le temps fini sur les valeurs des ancêtres en perdition. Le pinceau de l’artiste attache sur la toile le courage des anciens dans les études malgré les maigres moyens. Sur le tableau « Etude et courage », le visiteur voit mais comprend qu’à la lumière d’une lampe à pétrole, un enfant apprend ses leçons. Un coup de peinture qui vit une nostalgie de l’ancienne méthode et conditions d’études. Par l’utilisation de l’acrylique sur toile, l’artiste s’en va dans le temps pour questionner la génération actuelle sur sa profonde négligence dans les études malgré les moyens qui y sont mis à leur disposition. Le tableau plonge ainsi le visiteur dans le crédit d’une conscience. Pour avoir le cœur net rendez-vous au RIPO 2019 pour découvrir les toiles de Seydou Sakandé.

Achille ZIGANI

Crédit photo: Parfait Fabrice SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 × 10 =