jeu 18 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Secteur de planification « Culture, Sport et Loisirs »: le MCCAT examine le rapport des projets de développement

Le ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo, a procédé à l’ouverture des travaux entrant dans le cadre l’Assemblée Sectorielle des Projets et Programmes de développement du secteur de planification « Culture, Sport et Loisirs ». C’était ce vendredi 14 juillet 2023, à Ouagadougou.

Jeter un regard critique sur le rapport de performances des Projets et Programmes du secteur de planification « Culture, Sport et Loisirs », c’est là tout le bien-fondé de l’Assemblée Sectorielle qui s’est ouverte ce 14 juillet 2023, au sein du ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCCAT), à Ouagadougou. La présente Assemblée Sectorielle se tient en prélude à l’Assemblée Générale qui se déroule tous les deux ans.

En effet, dans le pilotage et la gestion de son développement, le Burkina Faso a adopté le 30 juillet 2021, le Référentiel national de développement (RND) couvrant la période 2021-2025. Par la suite, il a adopté le Plan d’actions pour la stabilisation et le développement (PASD), fondé sur quatre piliers d’intervention stratégique à savoir lutter contre le terrorisme et restaurer l’intégrité territoriale; répondre à la crise humanitaire; refonder l’Etat et améliorer la gouvernance; et œuvrer à la réconciliation nationale et à la cohésion. En la matière, selon monsieur le ministre, le secteur de planification « Culture, Sports et Loisirs » est en cohérence avec les objectifs de ce référentiel.

Quelques participants composés des partenaires techniques et financiers, et des acteurs du secteur de la Culture, des Sports et Loisirs

Ce secteur de planification ambitionne donc de contribuer à rétablir la paix et la sécurité, à renforcer la résilience de la Nation et à transformer structurellement l’économie burkinabè pour une croissance forte durable et inclusive. D’où la mise en œuvre de deux (02) programmes opérationnels, notamment le Programme d’Appui au Secteur de la Culture, phase 5 (PASEC 5) financé par la Coopération Suisse ; et le Programme d’Appui aux Industries Créatives et à la Gouvernance de la Culture (PAIC-GC), cofinancé par l’Union Européenne et l’Etat burkinabè.

Pour monsieur le ministre, cette Assemblée Sectorielle est un moment important pour évaluer le rapport de performances des deux programmes

« Pour l’exercice 2023, l’évaluation des deux projets du secteur concerne la période 2021-2022. Le projet de rapport consolidé soumis à cette Assemblée, est la synthèse des travaux des comités d’évaluation. À l’issue des travaux de cette Assemblée, il servira de document de base pour la tenue de l’Assemblée Générale des projets et programmes. Il s’agit donc pour les différents acteurs de ce secteur et les partenaires techniques et financiers, de relever les difficultés qui entravent l’atteinte des résultats, d’analyser les contreperformances des projets et programmes et de formuler des recommandations », a fait savoir Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo.

En attendant donc les conclusions des travaux, monsieur le ministre se réjouit que ce sont deux programmes qui ont fait preuve de résilience, en enregistrant des avancées et des résultats positifs pour le secteur de la culture, des sports et des loisirs. C’est pourquoi, il a ténu à saluer l’ensemble de toutes les parties prenantes qui contribué à engranger ces résultats. C’est donc un rapport de performances consolidé et validé par tous les acteurs qui est attendu à l’issue des travaux.

Boukari OUÉDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

DÉDICACE : Sofiano avec maturité rebelote avec un 4e album

Sofiane Balzak Kanazoé, connu sous son nom de scène...

Danse Kalma : MC Stéphane sort une œuvre musicale chorégraphique

« La reconquête de Koumbli » est la nouvelle galette musicale...

Nécrologie : KINDISS, le « Roi du Binon » s’en est allé

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page