Actualités Sites touristiques Tourisme

Sécurisation des sites touristiques: La DGVAT vole au secours des gestionnaires et administrateurs de sites touristiques et espaces de loisirs

La Direction générale de la valorisation et de l’aménagement touristique (DGVAT) a ouvert ce jeudi 26 novembre 2020 à Koudougou, un atelier de renforcement de capacités en sécurité des gestionnaires et administrateurs de sites touristiques et espaces de loisirs. Prévus pour durer 48 heures, ces travaux se tiennent sous l’initiative du ministère en charge de la culture, des arts et du tourisme (MCAT).

Des statistiques obtenus après un inventaire effectué sur l’ensemble des quatres zones touristiques que compte le Burkina Faso ont montré que le pays compte plus de 1080 sites et attraits touristiques. Mais malheureusement la valorisation de ce riche patrimoine est émaillée par un certain nombre de difficultés dont l’inaccessibilité, et la faible protection juridique et physique des sites touristiques. De ce fait, la tenue de ce présent atelier par la DGVAT, ce jeudi 26 novembre 2020, vise à renforcer les capacités des gestionnaires et administrateurs de sites touristiques et espaces de loisirs en terme de sécurisation des ces sites et espaces.

“Cette rencontre s’effectuera d’abord sur une phase théorique et ensuite sur une phase pratique sur le site du musée Rayimi”, dixit le Directeur régional de la culture Fousseni MIEN

Au nombre de 19, ces gestionnaires et administrateurs de sites touristiques et espaces de loisirs sont issus de deux zones touristiques à savoir la zone du Centre et celle de l’Ouest. Et en croire au Directeur régional de la culture, des arts et du tourisme Fousseni MIEN, il s’agira essentiellement durant ces deux jours de travaux, de les outiller en matière de sécurité des personnes et des biens sur les sites touristiques et espaces de loisirs; les sensibiliser sur les enjeux liés à la protection et la sécurisation de ces sites et espaces; les outiller en secourisme et incendie sur les sites mais également de porter à leur connaissance le riche potentiel touristique du pays.

Monique OUÉDRAOGO née ILBOUDO, Directrice générale de la valorisation et de l’aménagement touristique (DGVAT)

D’ailleurs, la Directrice générale de la valorisation et de l’aménagement touristique, Monique OUÉDRAOGO née ILBOUDO s’est exprimée en ces termes: “Il est évidemment que le tourisme est mis en mal par la situation sécuritaire, mais il faudrait que le burkinabè puisse se convaincre lui même qu’il faille aller visiter les sites. Mais, cette valorisation du tourisme interne passe nécessairement par une communication adaptée. À cet effet, il est important de souligner que le taux du tourisme interne est en hausse depuis un certain temps”.

 

Patricia TAMINI, chargée de mission du MCAT et représentante du SG Lassina SIMPORÉ

“Si les sites touristiques et espaces de loisirs sont de moins en moins moins visités aujourd’hui, c’est en partie dû à la situation sécuritaire. Au vu de celà, cet atelier vous permettra de développer davantage une résilience afin de vous adapter à cette situation, et surtout de prendre les dispositions nécessaires à la protection des personnes et des biens sur les sites. Au regard de l’importance de cette rencontre, je vous souhaite de prêter oreille attentive aux différentes communications et démonstrations pratiques qui seront livrés”, a expliqué Patricia TAMINI, chargée de mission du MCAT représentant le SG Lassina SIMPORÉ.

Boukari OUÉDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 8 =