mar 28 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Séminaire/jour 4: des acteurs de médias burkinabè découvrent le Temple du Ciel et le Musée du cinéma chinois

Les responsables de médias et des journalistes burkinabè participent à une formation en Chine depuis le 11 avril dernier. La quatrième journée a été consacrée à des visites notamment celle du Temple du Ciel et du Musée du cinéma chinois. Cette visite vise à faire découvrir l’histoire et les réalisations chinoises par les acteurs de médias du «Pays des hommes intègres».

Fondé dans la première moitié du XVe siècle, le Temple du Ciel forme un ensemble majestueux de bâtiments dédiés au culte, situé dans des jardins et entourés de pinèdes historiques. Son agencement global, comme celui de chaque édifice, symbolise la relation entre le ciel et la terre, le monde humain et le monde divin, essence de la cosmogonie chinoise, ainsi que le rôle particulier des empereurs dans cette relation.

Situé à Beijing dans le quartier de Xuanwu au sud de la ville, ce temple est un chef-d’œuvre architectural et d’art paysager, dont le rôle fut important dans l’évolution d’une des grandes civilisations du monde. Sur une surface de 273 hectares, ses bâtiments anciens sont bien préservés. Le paysage et les sentiers du jardin ont conservé leur plan historique.

« Pendant l’époque féodale, l’empereur est considéré comme le fils du ciel. C’est la seule personne qui peut communiquer avec le ciel pour demander au ciel une bonne récolte pour le peuple pour qui il règne. Maintenant, l’époque a changé, on dépend beaucoup de la science. On s’est que les récoltes dépendent de la nation qui dépend aussi du ciel », a signifié le guide touristique, Zuo Chao Jakie. Et de poursuivre : « ce temple a été construit en bois et détruit à cause d’un incendie. Il a été reconstruit plus tard sous la dynastie de Tin », a informé le guide.

Les journalistes ont également découvert le Musée du cinéma de Chine (CNFM), situé au No.9 Rue Nanyinglu, dans le district de Chaoyang, à Beijing. C’est un édifice emblématique célébrant le centenaire de la naissance du cinéma chinois. C’est aussi une salle d’exposition pour présenter l’histoire du cinéma chinois, exposer la technologie du cinéma, diffuser la culture cinématographique et organiser des échanges académiques.

Ce musée a été achevé le 29 décembre 2005 et a été officiellement ouvert au public le 10 février 2007.

Ces sites touristiques sont visités par plusieurs milliers de personnes par jour.

Parfait Fabrice Sawadogo envoyé spécial depuis la Chine (Pékin)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Nahouri : festival des Retrouvailles du Nahouri, act 1 prévu à Pô

La première édition du festival des Retrouvailles du Nahouri...

Burkina/Solidarité : Des artistes et acteurs culturels natifs de mai font parler leur cœur

Le camp militaire général Sangoulé Lamizana a accueilli ce...

Education artistique: Graines d’espoir 2024 referme les portes

C’est par une cérémonie de restitution, que le projet...

FEMUZO 2024 : C’est parti pour l’acte 7

Le Festival de musique de Zogona (FEMUZO) a ouvert...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page