lun 24 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Show-biz : Sofiano le Chao surprend son public à Ouaga lors de son concert organisé par sa nouvelle maison Himalaya Hors Média.

Himalaya Hors Média, la maison de production présidée par Zoma Jerôme décide de prendre le talentueux artiste qu’est Sofiano Le Chao sous son aile afin de mieux le propulser dans sa carrière artistique. C’est dans ce sens qu’un concert 100% live et gratuit à été organisé dans la nuit du 24 Novembre 2018 aux environs de 20h au Rond-Point de la Patte d’Oie. Cet événement vient marquer officiellement le début de cette  » belle collaboration  » et surtout présenter le tout nouveau Sofiano à ces fans qui sont sortis massivement pour témoigner leur fidélité envers l’artiste.

Ayant connu des hauts et « beaucoup de bas », et après avoir été sujet de nombreuses critiques, Sofiano se voyait souvent mis à l’écart. Malgré tout cela, il n’a jamais cessé de croire en lui et en son talent. À présent c’est sa renaissance. Le public a dansé sur certains de ces titres à succès tels que le chao, fo y’a néré, bola…
Lors de ce concert Sofiano a ténu à rendre un vibrant hommage à tous les artistes Burkinabè qui nous ont quittés.


 » Ici au Burkina Faso un artiste ne meurt jamais, un artiste reste éternel. Je voudrais lancer un message à tous ces artistes burkinabè qui nous ont quitté. sachez que nous sommes très fière de vous « , dit-il avant de poursuivre :
« Je n’ai pas peur de mourir parce-que la mort est inévitable. Ce dont j’ai peur c’est que vous m’oubliez. Alors je prie le bon Dieu qu’il nous donne longue vie, afin que nous soyons toujours ensemble », souhaite-t-il.

Ce n’est que le début pour Sofiano et c’est parti pour une pile de concert grand dont le prochain sera le 14 décembre prochain avec Serge benaud, Floby…
Bon vent à l’artiste avec sa nouvelle maison Himalaya hors média !
Himalaya Hors Média et Communication, faut-il le rapeller, évolue dans le marketing, l’événementiel et la confection de gadget publicitaire . Elle reste connue pour l’organisation de géants spectacles qui visiblement raasemblent et mobilisent surtout la jeunesse burkinabè en mettant à profit deux villes notamment Ouagadougou et Bobo-Dioulasso.

Nadine Lagware ( stagiaire )

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

« Naam toga ne Waoogré » : Le tout nouveau clip de la sœur P. Anne Marie Kaboré

Fort de cinq minutes cinquante sept secondes (5'57), Sœur...

Concert « Résilience »: Le comité d’organisation prêt à 98%

Le concert « Résilience » de l’artiste musicien Reman,...

Pô: Le promoteur Damien Copia offre deux millions aux jeunes du Nahouri

Plus de dix mille visiteurs du festival des Retrouvailles...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page