SIPAO 2019 : La vitrine du prêt-à-porter africain

 SIPAO 2019 : La vitrine du prêt-à-porter africain

Ce samedi 14 décembre a lieu la cérémonie d’ouverture officielle de la 3e édition du Salon international du prêt-à-porter africain de Ouagadougou (SIPAO) à la place de la nation. Et ce, jusqu’au 23 décembre 2109. Pendant ces jours, l’occasion sera donnée aux visiteurs de contempler voire emporter de belles créations des stylistes burkinabè, ivoiriens, nigériens, etc.

C’est dans la soirée de ce samedi que s’est tenue la cérémonie d’ouverture de la 3e édition du SIPAO 2019. Un évènement, qui selon le promoteur Ide Mava, a pour objectif de permettre aux créateurs africains non seulement de montrer leur savoir-faire mais aussi d’échanger et de discuter et travailler à l’intérêt général de cette filière. « Le SIPAO se veut une vitrine qui puisse permettre aux créateurs africains de montrer leur savoir-faire. Au Burkina, en Afrique nous avons des créateurs qui sont talentueux mais comment faire pour les retrouver. L’objectif aussi du SIPAO est de regrouper ces créateurs talentueux. Le prêt à porter africain, nous sommes obligés de le faire si non ce sont nos devises qui sortent. », a affirmé le promoteur du SIPAO, Ide Mava.

Le patron de la présente édition, le ministre en charge de la communication, Rémi Fulgence Dandjinou qu’y était a souligné qu’il se réjouit de cette initiative qui réunit tout le secteur, plusieurs générations de talents de la mode, les grandes maisons comme les talents émergents, des mannequins et des distributeurs pour travailler tous ensemble à l’intérêt général de cette filière.

Il laissera entendre par la suite que le prêt-à-porter européen et chinois a colonisé nos garde-robes et qu’il y a donc un travail à faire innover pour conquérir les cœurs des populations et les tourner vers le prêt-à-porter conçu en Afrique.
Durant ces jours, les visiteurs auront l’occasion voir et d’empoter les belles créations du Burkina et de la sous-région. L’exposant burkinabè Man Dao Burkinabè, à l’image des autres salue l’initiative et espère faire de bonnes affaires à cette 3e édition. Le clou de cette cérémonie a été marqué par une visite des stands et un défilé de mode.

S.G

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
11 − 6 =