Actualités Culture Sites touristiques

SITES DE MÉTALLURGIE: le ministre Sango visite les sites à Kindibo

Le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango a effectué ce jeudi 25 juin 2020, un déplacement à Kindibo, dans la région du nord. A l’ordre du jour, visite du site de la métallurgie ancienne de fer à Kindibo. La visite du jour a débuté avec l’air de cuisson de la céramique, puis les vestiges d’extraction du minerais de fer pour finir avec les fourneaux.

A cette occasion, le ministre Sango, a échangé avec les familles de forgeron, ainsi qu’aux autorités coutumières et religieuses. Prenant la parole au nom de tout le gouvernement, monsieur Sango a remercié les habitants et les autorités locales pour leur contribution à la préservation et à la promotion de ce riche patrimoine culturel. Par ailleurs, il a tenu à rappeler que leur oeuvre a porté le nom du Burkina Faso partout dans le monde. Tout en saluant leur aptitude à bien prendre soin de ce grand bien, qu’il qualifie d’appartenir également au monde entier, le ministre Sango a invité les habitants à œuvrer davantage dans le sens de la conservation et la préservation du site de Kindibo. Car dit-y, le Burkina Faso ne peut pas se développer, sans sa culture.

Le ministre a également profité de cette opportunité pour demander aux autorités coutumières et religieuses de prier pour le retour de la paix au Burkina Faso. Il paraphrase en disant en ces termes; “nos ancêtres nous ont légué un pays que nous nous devons de transmettre tel quel aux jeunes générations”. Prenant part aussi à cette visite, Dr Lassina Simporé, par ailleurs secrétaire général du ministère en charge de la Culture, a précisé que ces vestiges d’extraction comportent des galeries et des systèmes de communication. “L’idée est de reconstituer les galeries pour que ces vestiges puissent faire l’objet de visites. Il existe autour de 15 vestiges d’extraction de minerais”, a-t-il expliqué.

Quant aux fourneaux, Dr Simporé a déclaré qu’ils ont été construits par des populations dogons, installés bien avant l’arrivée des conquérants mossés. A l’en croire, ils ont été construits, en argile, avec des structures, parfois, en paille. Selon lui, ces fourneaux ont un âge variant entre 500 et 1000 ans avant Jésus Christ. En rappel, Kindibo est situé dans la commune rurale qui porte également son nom, à environ 35 kilomètres de Gourcy dans le Nord du pays.

La Rédaction 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
33 ⁄ 11 =