lun 24 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

SITHO-VITHRO: L’apothéose de l’édition spéciale 2023

Tenue du 26 au 29 octobre 2023 autour du thème: « Promotion du tourisme interne, facteur de résilience » dans les locaux du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO), la manifestation couplée SITHO-VITHRO a pris fin ce dimanche 29 octobre par une cérémonie officielle à l’hôtel SOPATEL Silmandé au cours de laquelle le président du comité national d’organisation a dressé le bilan des activités.

L’édition spéciale du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO), célébré en fusion avec la Vitrine internationale du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration de Ouagadougou (VITHRO), a refermé ses portes. « Je déclare close, au nom de son Excellence Monsieur le président de la Transition, cette édition spéciale SITHO-VITHRO 2023 ». C’est cette phrase, prononcée par le ministre en charge du tourisme, Jean-Emmanuel Ouédraogo, qui a mis fin aux activités de cette rencontre de quatre jours entre les acteurs du tourisme et de l’hôtellerie.

Le ministre en charge de la culture, Jean Emmanuel Ouédraogo, « l’ampleur et la qualité de la mobilisation à cette édition marque l’engagement et la détermination de tous pour un secteur national du tourisme résilient »

Mais bien avant, le ministre a exprimé sa satisfaction pour « la bonne conduite des activités » de cette manifestation. Pour lui, l’organisation de cet événement montre aux yeux du monde que le Burkina Faso reste et demeure une destination fréquentable. Il a aussi ajouté que l’ampleur et la qualité de la mobilisation à cette édition marque l’engagement et la détermination de tous pour un secteur national du tourisme résilient. « C’est pourquoi, il est nécessaire que nous maintenions des actions culturelles fortes pour la promotion du secteur », a-t-il laissé entendre, avant de déclarer que son département, à travers l’Office national du tourisme burkinabè a initié un projet de développement du tourisme interne.

A cette occasion, le ministre a aussi salué la « présence remarquable » de la république du Niger, pays invité d’honneur et la « forte délégation » de la république du Mali à cette édition. Il s’est également réjoui de la participation des treize régions du Burkina à cet évènement.

Jean-Emmanuel a, par la suite, annoncé la tenue de la prochaine édition du SITHO-VITHRO. « D’ores et déjà, il me plait de vous annoncer que la prochaine édition du SITHO-VITHRO se tiendra du 28 novembre au 1er décembre 2024, sous le thème : Tourisme et investissements verts : enjeux, défis et perspective », a-t-il dévoilé.

Fidèle Tamini « J’affiche en toute humilité, la satisfaction du comité national d’organisation »

A la suite du ministre, Fidèle Tamini, Secrétaire général du ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, par ailleurs le président du comité national d’organisation, s’est réjoui de la tenue de ce rendez-vous important, qui, selon lui, témoigne de la volonté commune de maintenir un secteur national de tourisme résilient face aux difficultés du moment. « La présente édition du SITHO-VITHRO avait pour objectif de présenter l’offre touristique burkinabè, d’accroitre la visibilité au plan africain et à l’échelle internationale des produits et activités touristiques des entreprises burkinabè, de présenter les opportunités d’investissement touristique au Burkina Faso et en Afrique », a-t-il rappelé entre autres.

Pour un bilan à chaud, le patron du comité d’organisation, a estimé que le défi a été relevé. Il a mentionné entre autres que 300 acteurs ont pris part au cross populaire, 109 exposants, dont 08 exposants à la foire gastronomique, trois panels et cinq concours ont été organisés en vue d’encourager l’excellence dans le secteur.

Au regard du taux de réalisation des activités, Fidèle Tamini dit être satisfait avec humilité. « J’affiche en toute humilité, la satisfaction du comité national d’organisation », a-t-il laissé entendre. Néanmoins, a-t-il ajouté, toute œuvre humaine étant perfectible, « nous prenons acte de tous les manquements ayant entaché certains aspects de l’organisation et les critiques constructives qui aideront à améliorer les éditions futures ».

Oumou Traoré « En retournant au Mali, à Bamako, ce trophée, je le dédie à la paix et à la sécurité alimentaire »

Quant aux compétitions qui ont été initiées au cours des quatre jours de rencontre touristique, l’objectif était d’encourager l’excellence et la saine concurrence entre les acteurs. Les meilleurs des différentes catégories de compétitions ont été récompensées au cours de la cérémonie. Les prix varient entre une attestation, une enveloppe allant de 100 000f CFA à 200 000f CFA, plus un trophée et un abonnement de 06 mois de Canal+. Ainsi, la malienne, Oumou Traoré, la fondatrice et manager du Restaurant « École la vieille marmite » du Mali a obtenu la meilleure appréciation du jury dans la compétition d’art culinaire catégorie plat de résistance. Elle n’a pas manqué d’exprimer sa fierté pour ce prix, qui, pour elle est un « symbole fort ».

« En retournant au Mali, à Bamako, ce trophée, je le dédie à la paix et à la sécurité alimentaire et au meilleur épanouissement de tous les acteurs qui sont dans la chaine des valeurs du développement », a-t-elle laissé entendre.

Par ailleurs, au cours de la cérémonie qui a également connu la présence du ministre d’Etat, ministre de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale, représentant le Chef de l’Etat, Bassolma Bazié, des artistes tels que le ballet national, Bendré Naaba et l’humoriste Tallco Poullo, n’ont pas marchandé leurs talents de faire vivre le public des moments inoubliables de pauses musicales.

Barnabé NAMOUNTOUGOU (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Promotion culturelle: Les masques à l’honneur à travers une exposition permanente

Le musée national du Burkina a accueilli, ce vendredi...

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page