dim 26 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

SNC BOBO 2023 : Le BBDA et le FDCT jouent leur participation

Le BBDA et le FDCT sont deux institutions très importantes dans les secteurs de la culture. Quoi de plus normal qu’elles soient présentes à cette 20e édition de la SNC pour présenter leurs produits à leur public cible, le monde de la culture.

L’un intervient dans la répartition des droits d’auteur et des droits voisins des acteurs culturels, l’autre dans le financement des projets culturels. Le BBDA et le FDCT ont leurs stands à la foire commerciale et artisanale de la SNC BOBO 2023 pour être, disent-ils, aux contacts de leurs cibles.

Armelle Bonkoungou, chargée de communication et de plaidoyer au BBDA

« Nous sommes un EPE du ministère de la culture. La SNC, c’est le ministère de la culture, donc on peut dire que c’est nous qui organisons cette Semaine Nationale de la Culture. Le BBDA intervient dans tout ce qui est création littéraire et artistique, tout ce qui est culturel. Et nous faisons la promotion culturelle », nous a confié Armelle Bonkoungou, chargée de communication et de plaidoyer au BBDA.

Pour elle, la présence du BBDA à la SNC se justifie par la volonté d’expliquer aux artistes tout ce qu’un créateur doit savoir pour être membre du BBDA, la maison commune. L’innovation majeure pour cette édition de la SNC est que les artistes peuvent adhérer sur place, a-t-elle dit. Une cinquantaine de membres ont adhéré au BBDA au cours de cette SNC, selon la chargée de communication. Le BBDA intervient également dans le paiement des troupes. « Nous commençons le paiement du 04 au 06 mai », a laissé entendre Armelle Bonkoungou.

Alizeta Zongo, chargée de communication au FDCT

Au niveau du Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT), la raison de cette présence à la SNC est de dire aux acteurs culturels qu’il y a un fonds pour les accompagner dans la réalisation de leurs projets. C’est du moins ce qu’a fait savoir la chargée de communication, Alizeta Zongo. « Nous accompagnons principalement les entreprises et les associations culturelles et touristiques au Burkina Faso, légalement constituées dont le siège se trouve obligatoirement au Burkina Faso », a-t-elle précisé avant d’ajouter que l’accompagnement du FDCT est constitué de prêts et de subventions respectivement accordés aux entreprises et aux associations.

« Le FDCT est le fonds du ministère de la culture qui finance le secteur de la culture et du tourisme au Burkina Faso. Notre présence ici est très importante parce que c’est la structure financière qui accompagne les acteurs culturels et touristiques du Burkina Faso », a expliqué Alizeta Zongo. À cette 20e édition de la SNC, la FDCT offre trois prix spéciaux dans les catégories littérature en langue nationale, danse chorégraphique, et la sculpture.

Almamy SOFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page