ven 24 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

SNC Bobo 2024 : le top départ du GPNAL avec la catégorie arts du spectacle est donné

Le Grand Prix National des arts et des lettres «GPNAL» 2024, à l’occasion de la 21e édition de la Semaine Nationale de la culture, a été lancé, le samedi 27 avril 2024 à la Maison de la culture de Bobo Dioulasso. Plusieurs artistes s’affrontent dans cinq (05) catégories notamment les arts du spectacle, les arts plastiques, la littérature en français et nationales, l’art culinaire et enfin les sports Traditionnels.

Le ministre d’État, de la fonction publique et de la protection sociale, Bassolma Bazié, celui d’État, de la communication, de la culture,des arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Rimtalba Ouedraogo et ses prédécesseurs, Tahirou Barry et Madame Valérie Kaboré ont tous été présents à l’ouverture du GPNAL 2024. Durant la soirée de ce jour, une dizaine de troupes d’artistes, des artistes de plusieurs catégories d’arts venus des différentes régions, des provinces, des communautés, et même des villages ont fait de leur talent sous le regard d’un jury de 5 membres. Parmi les membres du jury,il y a l’abbé Ferdinand Hien, venu du Sud ouest à Gaoua, lui aussi artiste chanteur, compositeur, instrumentaliste, formateur en Musique.

Les artistes qui ont été en compétition au premier jour du GPNAL sont entre autres l’orchestre «Lamôgôya» de Sourou, qui a ouvert le bal, l’orchestre «Akilliso » de la Comoé, « Kafando Hilaire de Kouritenga, le slameur « Bagayan Innoussa de Zandoman, «Hanahou Hodouhahou» de Tuy, Nabita de Tamissir d’Oubritenga, et bien d’autres.

Le Président du Comité national d’organisation de la 21e édition de la SNC, Fidèle Aymar Tamini a informé : « environ 1617 artistes de 118 troupes et ensembles artistiques sont en lice dans la catégorie Art du spectacle. Les compétitions du Grand prix national des arts et des lettres sont organisées en cinq (05) catégories notamment les arts du spectacle, les arts plastiques, la littérature en français et nationales, l’art culinaire et enfin les sports Traditionnels », a-t-il précisé. Il a également salué la volonté des autorités de la transition pour la tenue du GPNAL.
Nombreux ont effectué le déplacement de la Maison de la culture, les uns pour soutenir leur artiste et les autres assister pleinement les compétitions de GPNAL.

C’est le cas de Adja Djeneba Zala, de la boucle du Mouhoun. « Ce soir, on a constaté la valorisation de nos cultures dans les différentes localités, on a commencé par le Sourou avec Monsieur Pascal que je suis venue soutenir personnellement. C’est vrai, c’est une réalité, l’insécurité dans certaines localités, nous souhaitons que cela finisse afin de mieux faire la promotion de nos cultures », a t’elle signifié. Elle dit qu’au-delà du GPNAL, le peuple de son côté malgré l’insécurité peut fournir d’efforts pour valoriser nos cultures.

Les compétitions du GPNAL continuent pendant la SNC 2024 qui ferme ses portes le 4 mai 2024.

Modou Traoré (collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Festival Tiebélé Guigana, acte 2: 15 000 visiteurs attendus au site

Le comité d'organisation du festival Tiebélé Guigana, a présenté,...

15 mai à Zagtouli : Le Naaba Kaongo met à contribution un sanctuaire pour sa cité

La date du 15 mai est désormais journée nationale...

Education artistique: le bilan de la deuxième édition du CATSO satisfaisant

La grande finale de la deuxième édition du Concours...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page