mer 17 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

SNC Bobo 2024: Rimtalba Jean-Emmanuel Ouédraogo installe le comité national d’organisation

Le Comité national d’organisation (CNO) de la 21ème édition de la Semaine nationale de la culture (SNC) a officiellement été installé dans la matinée de ce mardi 5 mars 2024. C’etait à la faveur d’une cérémonie tenue à Bobo-Dioulasso et présidée par le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Rimtalba Jean-Emmanuel Ouédraogo.

Vue des présidents de commissions du CNO de la SNC 2024

Fort d’une vingtaine de commissions, le Comité national d’organisation (CNO) de la 21ème édition de la Semaine nationale de la culture (SNC Bobo 2024) a officiellement pris fonction ce mardi 5 mars 2024. Il est présidé par Fidèle Aymar Tamini assisté de Christiane Carol Sanon, Directrice générale de la SNC. Présidant la cérémonie, le ministre Rimtalba Jean-Emmanuel Ouédraogo a fait savoir que le CNO mis en place pour cette édition a été organisé de sorte à impliquer au mieux tous les acteurs en vue de valoriser les compétences locales.

Jean Emmanuelle Ouédraogo appelle le Comité à s’approprier les missions à lui assignées

« Cependant, la SNC étant la vitrine culturelle de notre pays, je tiens à souligner que rien ne doit être fait au rabais. Chacun de vous a été choisi au regard de ses compétences avérées et de son expertise dans les différents domaines. Je n’ai aucun doute que chacun de vous placera le meilleur de lui-même dans l’accomplissement des missions dévolues aux différentes commissions. Je vous engage à ne ménager aucun effort pour faire de Bobo 2024, une édition exceptionnelle », s’est-il adressé au comité d’organisation.

« Je voudrais interpeller, individuellement et collectivement chacun de vous à vous approprier véritablement les missions qui vous sont confiées dans le cadre de cette organisation », a-t-il poursuivi en se disant convaincu que c’est à ce prix que l’on obtiendra une édition de la Semaine Nationale de la Culture qui fera date dans les annales de l’histoire du pays. Du reste, Rimtalba Jean-Emmanuel Ouédraogo dit avoir placé toute sa confiance au CNO 2024 pour relever les défis de cette édition afin de montrer aux yeux du monde entier le visage d’un Burkina Faso résilient face à l’adversité qui lui est imposée par l’hydre terroriste.

Christiane Carol Sanon, DG de la SNC et vice-présidente présidente du CNO

La cérémonie de ce matin, marque ainsi officiellement le démarrage effectif des activités de ce comité d’organisation qui se chargera les jours à venir de nommer dans les differentes commissions des membres affiliés. Directrice générale de la SNC, par ailleurs vice-présidente du CNO, pour Christiane Carol Sanon, cette 21e édition consécutive aux quarante ans d’existence de la SNC tiendra toutes ses promesses car, laisse-t-elle entendre que le pays invité d’honneur qu’est la République soeur du Niger a prévu envoyer une forte délégation. Ainsi fait-elle savoir, la direction de la SNC a déjà enregistré depuis l’annonce de la date de l’événement environ 150 correspondances depuis les Etats-Unis de personnes intéressées pour prendre part à la SNC Bobo 2024.

En rappel, c’est sous le thème : « Culture, mémoire historique et sursaut patriotique pour un Burkina nouveau » que se tiendra du 27 avril au 4 mai, à Bobo-Dioulasso, la 21e édition de la SNC qui mobilisera selon les estimations, environ 10 mille festivaliers du Burkina et des quatre coins du monde.

Goussaniba Soura/Collaborateur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page