Actualités Musique Société

SOCIÉTÉ: le chantre Christian Napon apporte son aide aux femmes du Centre Delwendé de Sakoula

Le chantre burkinabè, le Pr Christian Napon, s’est rendu ce jeudi 8 juillet 2021, au sein du Centre Delwendé de Sakoula. Il s’est agi pour lui d’apporter un soutien financier à ces femmes pensionnaires du centre, accusées à tort de sorcellerie. Cette aide financière vient de la volonté du chantre, de laisser une part des recettes du concert entrant dans le cadre de la sortie de son album “Espérance”, au profit de ce centre.

“Pendant mes heures des service au sein de la clinique Schiphra, je recevais souvent comme patientes, quelques unes de ces femmes qui avaient autrefois leur centre au niveau du quartier Tanghin. Et j’ai été vraiment touché par leurs histoires lorsqu’elles se confiaient à moi pendant ces consultations. Depuis ce temps j’ai promis de leur venir en aide quand l’occasion se présentera”. Ce sont là les mots du Pr Christian Napon, artiste-chantre, par ailleurs medecin neurologue, chef du service Neurologie au Centre universitaire de Bogodogo et enseignant à l’Université Joseph Ki Zerbo de Ouagadougou.

Et ce jeudi 8 juillet 2021, c’est chose faite. Le chantre Napon s’est rendu au sein du centre pour apporter un don d’une valeur de 500 000 francs. Cette aide financière, selon le donateur du jour, provient des recettes de son recent concert entrant dans le cadre de la sortie officielle de son album baptisé <<Espérance>>. “Le 27 juin dernier, j’ai tenu un concert à l’occasion de la présentation officielle du second album de ma carrière. C’est un opus de huit titres intitulé <<Espérance>>. Mais avant, j’avais promis d’utiliser une partie des recettes de ce concert, afin de venir un tant soit peu en aide aux femmes pensionnaires du Centre delwendé de Sakoula. Aujourd’hui, je viens concrétiser cette promesse”, a-t-il expliqué.

Le chantre Christian Napon, en tant que médecin-neurologue, a aussi promis d’apporter des soins gratuits à ces pensionnaires du centre chaque fois que le besoin se fera sentir. Une autre nouvelle en plus du don, qui vient non seulement ravir les bénéficiaires du jour, mais aussi et surtout la responsable du centre, la Sœur Muleya Vickness. ” C’est avec joie que nous accueillons le chantre Napon au sein de ce centre. Et pour dire vrai, c’est très touchant de recevoir ce don qui viendra sans doute soulager un tant soit peu les difficultés que vivent ces femmes. Pour cela, nous lui réiterons notre sincère gratitude”, s’est-elle réjoui.

Pour elle, le centre est à but non lucratif et donc, compte sur les dons ponctuels de certaines personnes, groupes ou associations. À l’en croire, le centre fait face à de multiples difficultés au nombre desquelles, le problème sanitaire est le plus récurrent. De ce fait, elle a ténu à saluer l’engagement du Pr Napon, de venir souvent en aide sur cet aspect. “Comme vous le savez, ces femmes sont bannies de la société du fait d’être accusées à tort de sorcellerie, sans fondement. Nous de notre côté, nous continuons les actions de sensibilisation de sorte à stopper ces pratiques, et nous espérons que les médias jouent leur partition.”, foi de la Sœur Muleya.

Le Centre Delwendé a vu le jour officiellement en 1966 et abrite aujourd’hui plus de 190 pensionnaires. Des propos de la Sœur Muleya, il est sous la tutelle du Ministère en charge de l’action sociale et sa gestion est confiée à l’église catholique.

 

Boukari OUÉDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 + 13 =