Actualités dédicaces musique Musique

Sortie discographique: Diall baptise son tout premier opus « Foulbé »

Ce jeudi 17 juin 2021, l’artiste-musicien Diall, à l’état civil Ousmane Diallo, a présenté le tout premier album de carrière, à Ouagadougou. Composé de 7 titres, ce nouvel opus est un ensemble de message de cohésion sociale, de message aux mamans, de messages d’appel à la communauté peulh. Rendue en français et en langues nationales foulbé, mooré, et dioula, cette nouvelle œuvre discographique de Diallo est chantée dans un rythme tradi-moderne.

Et c’est dans le souci d’apporter sa touche musicale dans l’arène artistique burkinabè, après son retour du Mali, que l’artiste-musicien Ousman Diallo alias Diall, a présenté son nouvel opus baptisé « Foulbé ». «  Foulbé », en langue fulfulde, signifie la communauté peulh. En effet, l’album est riche de 7 titres soit 4 principaux titres, 2 remix et un en entente. L’album lui même a pris 3 ans de préparation avant d’être présenté, à en croire l’artiste. Il est composé des titres comme Foulbé, maman, miliraï non ma ni, chanté en fulfuldé, français, mooré et dioula, dans un rythme tradi-moderne.

Selon les dires de Diall, le titre « maman » est inspiré de l’entêtement de son cousin d’aller en aventure. «  Sa maman s’est opposée mais il a insisté pour y aller. C’est une réalité qui touche beaucoup de jeunes en Afrique de façon générale et au Burkina Faso en particulier. Le comble, c’est qu’ils partent sans savoir s’il auront une meilleure vie; c’est ce que j’ai voulu retracer », a-t-il ajouté. A entendre l’artiste, le titre Foulbé, celui qui a valu le nom de l’opus est par contre un appel à la solidarité de la communauté peulh. « En toute chose, il faut commencé avec la famille. Donc j’ai voulu appeler toute la communauté à la solidarité afin que nous nous projetons vers un lendemain meilleur avec un vive ensemble promu », a-t-il déclaré.

Fredo mandou, le manager de l’artiste a indiqué que la réalisation de ce joyau a été difficile en ce sens que les accompagnements n’ont pas été au rendez-vous. « Il reste quelques chansons qui sont enregistrées mais qui n’ont pas été déclarées au BBDA, faute de moyens; voilà pourquoi elles ne vous ont pas été présentées. Nous travaillons afin de pouvoir mettre en œuvre des clips. J’appelle toute bonne volonté désirant accompagner l’initiative, de bien vouloir le faire », a-t-il lancé.

En guise d’information, Diall est un artiste burkinabè qui, à la base était un berger passionné par la musique. En effet, il a participé avec son groupe à des concours musicaux . A la suite desquels, il se retrouve au Mali. Et dès son retour, il entame l’enregistrement de ces singles. Il faut noter que le disque est déjà disponible sur le marché au prix de 3000 FCFA.

Abdoul Gani Barry (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 − 1 =