lun 4 mars 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Sortie discographique: « Kanyieh », le 4è album de Marie Gayéri officiellement dédicacé

La cantatrice Marie Gayéri a procédé ce dimanche 4 décembre 2022 à Koudougou, à la présentation de son tout nouvel album baptisé « Kanyieh ». Composé de sept titres, l’œuvre discographique est entièrement chantée en langue gourmantchéman.

Originaire de la province de la Gnagna, dans la région de l’Est, Marie Gayéri débute sa carrière comme interprète dans les cabarets et se produit à l’occasion des cérémonies funéraires au village. Elle est une habituée des grandes scènes de festivals et de cérémonies officielles, en témoigne sa passion pour la musique live. «Kanyieh» dont la dédicace vient de s’effectuer ce 4 décembre dans la cité du cavalier rouge, est donc le quatrième album de l’artiste.

Substantiellement, ce nouvel opus de l’artiste traite des thématiques d’actualités telles que le respect du prochain, la tradition comme repère, la parenté à plaisanterie et bien d’autres qui aspirent à la cohésion sociale et le bon vivre-ensemble. « Bamanga » , « Massouagou », « Moulay », « Popoponi », « Tcheli », « Ganipo », « Bi Djakoaniba », tels sont les différents titres qui figurent sur cet album. À noter que le titre « Moulay », a été clipé et officiellement présenté à cette conférence de dédicace. Pour Marie Gayéri, la musique est un héritage que sa bien aimée mère lui a légué. Elle poursuit en ses termes. « Je chante l’amour et la paix; je loue la bravoure de la femme battante. Mes chansons sont riches, variées et inspirées des rythmes et sonorités du pays gourmantché ».

Présent à cette cérémonie de dédicace, le chef d’issouka, Naaba Saaga 1er, a tenu à exprimer sa joie et tout l’honneur pour lui d’assister à cette cérémonie. Pour lui, la musique de Gayéri est très authentique car elle sort du terroir. C’est l’occasion selon lui, de valoriser notre identité. Tout en lui souhaitant une excellente carrière, il a réitéré son soutien à l’artiste, et a par la même occasion souhaité qu’elle propulse le nom du Burkina Faso partout dans le monde à travers ses oeuvres.

À en croire Clovis Ouédraogo, producteur manager de Marie Gayéri, l’œuvre est d’actualité. « Elle a été travaillée dans le but d’avoir plus de variabilités et de diversités notamment dans la danse gourmantchéman, la parenté à plaisanterie puis une musique dansante. L’objectif à travers cet opus est de travailler à réunir les Burkinabè sur le même idéal qu’est la culture. Nous avons également travaillé sur diverses thèmes dans le but de promouvoir la cohésion sociale et le vivre-ensemble », a-t-il signifié.

Le public a quant à lui eu droit une mini prestation de l’artiste. L’album est disponible en version CD au prix unitaire de 2.000 F CFA et sur clé USB au prix unitaire de 5.000 F CFA.

Anderson Yaméogo (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

BURKINA : Kassoum Poungoussè célèbre l’amour à travers son nouvel album « Sono mi yi won »

Le nouvel album de Kassoum Poungoussè , baptisé « SONO...

Musique burkinabè : OGDES lance son tout premier clip «Guirma»

Augustin Sedgo, plus connu sous son nom d'artiste OGDES,...

« Doni-Doni » : La toute nouvelle sortie de l’artiste Djeli Karim

De son vrai nom Karim Kini, le prodige artiste-chanteur...

MUSIQUE : LIL KYLE lance « Bro for lif », son nouveau clip

Un an après le lancement de son premier clip,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page