Actualités dédicaces musique Musique

Sortie discographique: le «Burkimbila» signe son retour avec un album de 18 titres

L’artiste musicien Greg a signé son retour sur la scène musicale burkinabè avec son tout nouvel album, ce jeudi 9 septembre 2021. «Halaalé» puis que c’est de cela qu’il s’agit, son 4ème du nom, est un cocktail de 18 titres évoquant les faits de la société burkinabè.

Après son 3ème album «BAYIRI» sorti en 2017, c’est finalement ce jeudi 9 septembre 2021, que Song-Naba Grégoire Tongnoma alias Greg le Burkimbila a fait peau neuve en revenant avec son 4ème opus intitulé «Halaalé ». Fort de 18 titres, « Hallalé » en référence aux termes « digne », «  naturel », «  pur », est un album dont l’épine dorsale est faite d’espoir, de foi et de combativité. Il est également d’après les dires de l’artiste, l’expression de l’amour pour soi, pour son prochain et pour le créateur. Il porte aussi l’expression de l’attachement de l’artiste pour sa patrie.

«Halaalé », «A lé Waamin », «M’samba », «Wang Wamdé », « Biiga », « friday Night », «  fondé » ont été entre autres les hits qui composent l’œuvre présentée. Ces hits réunis dans un style Afrofusion c’est-à-dire un mélange afrobeat et tradimoderne, véhiculent des messages inspirés des faits sociaux. Pour l’artiste, le nombre des titres de cet album est une réponse aux spéculations qui feraient état de son manque d’inspiration.

Sur cette même lancée, le titre «  A lé Waamin » ou encore «  il est encore là » est selon Greg un antidote contre le découragement dans toute initiative de l’homme. « C’est le même Greg que vous avez connu depuis 2012. Rien à changé avec moi, je suis toujours le même. Je souhaite que comme les sorties précédentes que l’album soit adopté par les mélomanes car je vous dit bien que je suis toujours le même que vous avez connu en 2012 », a-t-il souligné.

En termes de partenariat dans l’opus, un featuring avec l’artiste Smarty y figure à savoir le titre « chambouler » qui est une invite à la jeunesse à célébrer la vie car « plus on se défoule plus on vit longtemps, équilibré et mieux ». Il a également connu la main mise de l’arrangeur Petit Jeano et un arrangement d’un nigérian ayant travaillé avec les artistes comme Olamide et Pepenazi. Eliezer Oubda a quant à lui, assuré l’ingéniosité des sons.

En guise d’information, l’artiste est un habitué de la scène musicale burkinabè. En effet, il a été PCA de la révélation en 2012, Kunde de l’espoir et de la révélation en 2013, meilleur tube de l’année aux FAMA. En 2014 il a été élevé au rang de chevalier de l’ordre du mérite avec agrafe musique. A ce titre, l’artiste a déclaré qu’au-delà de la reconquête de la scène burkinabè, celle d’Afrique et d’ailleurs sont inscrites dans ses perspectives. Il a également souligner que l’album est déjà disponibles sur les plateformes de téléchargement.

Un somptueux audio Officiel du son «  Halaalé » à découvrir et à consommer sans modération, via le lien 👇👇👇👇

AGB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 + 18 =