Actualités dedicaces Musique

Sortie discographique : Sialoxy chante son histoire en 10 titres.

L’artiste musicien burkinabè a animé une conférence de presse, le vendredi 07 juin 2019 à Ouagadougou. À l’occasion, il a présenté son nouvel album de 10 titres, intitulé « Ouineyolsia » qui veut dire « grâce divine ».
« Ouineyolsia » qui signifie « grâce divine »en langue nankana, un dialecte parlé dans la région du Sud-ouest du Burkina Faso. Tel est le titre du nouvel album véritable professionnel de l’artiste burkinabè, Sialoxy à l’état civil Ouineyolsia Emmanuel Sia. La présentation a eu lieu au cours d’une conférence de presse dans la soirée du vendredi 07 juin 2019 à Ouagadougou. En fait, Sialoxy a indiqué l’œuvre de 10 titres, explore l’univers musical métissé dont il est difficile de la ranger dans un seul genre.
Un destin ou une histoire auquel, a-t-il précisé, il doit tout son parcours et la réussite de cet enregistrement grâce à l’expertise des musiciens qui l’ont accompagné. En rappelant qu’il a été produit par W Production avec deux clips, l’artiste musicien par ailleurs peintre a déclaré : « l’album est chanté en 4 langues notamment le français, l’anglais, le mooré et le nankana. Je fais le style jazz, de l’afrobeat, du high live, du rock et du djongo. »Dans sa musique, il dépeint les valeurs sociétales et d’autres faits du monde notamment la vie au Burkina Faso, le changement climatique etc.
Sur ce, l’œuvre retrace aussi son histoire marquée par le divorce de ses parents durant 20 longues années passées Ainsi, les mélomanes trouveront dans ce dernier disque, des morceaux comme « Burkina », « M’Man », « N’Man Da Fonrgue », qui sont entre autres des souvenirs chers à l’artiste et à qui il rend hommage à ses mères biologique et adoptive. Entre études primaires en Côte d’Ivoire auprès de son père, le jeune Emmanuel développe ses aptitudes artistiques laissant parâtre son désir de faire carrière dans la musique.
Ce natif de la région du Centre –Sud est auteur compositeur et percussionniste a avoué s’être inspirés des artistes tels que Jacobs Bank, Youssouf N’Dour, Corneille, James Brown, Victor Démé etc. Enfin, l’album est sur le marché au prix de 3 000 FCFA.
Achille ZIGANI
Parfait Fabrice SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 × 13 =