Soutenance de Mémoire : Bénédicte ouédraogo traite du rôle, de la portée réelle des émissions interactives au BF.

 Soutenance de Mémoire :  Bénédicte ouédraogo traite du rôle, de la portée réelle des émissions interactives au BF.

Au terme de trois ans de formation assidue à l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC), Téné Bénédicte Ouédraogo a soutenu le vendredi 29 mars 2019 à Ouagadougou.

Les trois membres du  jury a, au terme de la soutenance, décerné la note de 16/20 au travail de l’impétrant du jour, Téné Bénédicte Ouédraogo, étudiante à  l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC). C’était le 29 mars dernier, l’étudiante, Téné Bénédicte Ouédraogo a voulu savoir l’impact réel que revêt ces genres de programmes dans la vie réel des burkinabè. Au cours de son travail de recherche, des insuffisances et des limites ont été soulignées.

En effet, son mémoire de fin de cycle en sciences et technique de l’information et de la communication portait sur: « L’apport de l’émission « ça va ; ça ne va pas » de Horizon FM à l’éveil de l’esprit citoyen au Burkina Faso ». La préoccupation qui a conduit au choix de son thème est de  mieux connaître  le fonctionnement des émissions interactives dans la vie des burkinabè. À cet effet, Bénédicte Ouédraogo, a voulu, aussi à travers son thème, découvrir les contours et les dessous de l’émission, propres à la radio Horizon FM. Le travail de recherche a permis de savoir que même si ces émissions sont eu lieu de propositions, de résolution de problèmes, a besoin d’être recadrer.

Selon certaines informations des institutions, continue Ouédraogo, que l’émission a connu plusieurs fois  de suspension et de critique tant par son contenu que du professionnalisme de l’animateur. Le travail de Bénédicte Ouédraogo, basé sur la recherche documentaire et celle de terrain qui a consisté à accéder aux intervenants de l’émission. Toute chose à laquelle l’étudiante Téné Bénédicte Ouédraogo a rencontré d’énormes difficultés dans la recherche dans la collecte des informations sur l’émission. Les membres du jury ont relevé des imperfections dans la forme. En admettant ces imperfections n’enlèvent rien à la qualité du travail, ils ont salué le courage et le dévouement de l’étudiante à vouloir travailler sur un tel sujet.  Félicitations collègue !

Achille ZIGANI (Collaborateur)

Parfait Fabrice SAWADOGO

fabino.prod@yahoo.fr

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
2 × 1 =