dedicaces Ecrivains litterature

Souvenir d’un élève : Le deuxième « bébé » de Vicky.

Victor Zongo à l’état civil et frère Vicky comme nom d’artiste a dédicacé son deuxième chef d’œuvre le samedi 30 mars 2019 à Ouagadougou.

Souvenir d’un élève qui est le titre de l’œuvre montre aux yeux du monde qu’un enfant de conditions modestes peut réussir dans sa scolarité tout en restant ferme avec sa décision qu’il a prise au départ a-t-il expliqué. « Les souvenirs peuvent nous amener à progresser dans la vie ; à être des fervents artisans de la paix puisque les souvenirs nous permettent de voir ce qui a été mal vécu et d’envisager vivre réellement avec des solutions appropriées ; c’est en quelque sorte une préfiguration de ce que nous vivons et ce qui nous permet d’avancer dans la société ».

En effet ; a-t-il poursuivi, ce livre qui  parle d’un enfant dès ses premiers jours d’arrivée à l’école dépeint en quelque sorte la situation de la classe, son organisation que les enseignants font puisque la classe est comme une société en miniature et d’ajouter que la classe est le reflet de la société parce qu’elle est bien réglementée à travers un règlement intérieur qui permettrait à l’enfant de respecter les règles préliminaires de vivre ensemble tel que le respect des feux tricolores. Selon lui, le respect des normes d’un pays qui s’apprend à l’école permet aussi  une transposition en relayant ou en endiguant en quelque sorte les indisciplines ; l’incivisme qui se vivent dans le pays.

« Et si vous voyez dans ce livre ; je parle de l’organisation de la classe, un reflet de l’organisation de la société c’est parce qu’il  y’a le maitre qui est en quelque sorte le président de la république ; le chef de classe qui est en quelque sorte le 1er ministre ; les chefs de groupe qui sont en quelque sorte les ministres. Et tout est organisé avec des règles à travers le règlement intérieur qui est comme la constitution d’un pays. Donc pour dire tout simplement qu’une classe est le reflet de la société ».

Ce livre, a-t-il précisé est inspiré de ses insomnies, des injustices face aux enfants ; les injustices causées par les enfants qui ont l’âge d’être scolarisé mais par faute de moyens ne peuvent pas avoir l’éducation nécessaire ; ces enfants dans les campagnes. Il est aussi dédié à tous les enfants dans les campagnes qu’ils puissent un jour s’en procurer afin de pouvoir s’inspirer pour leur avenir futur a-t-il ajouté.

Cette œuvre qui allie fiction même si les personnages sont réels puisqu’on n’a jamais vu une ville ou les voitures sont en tête d’âne ou en forme de crapaud a-t-il reconnu a été déclamée pendant la cérémonie de dédicace afin de permettre au public invité de mieux la connaitre.

Notre livre est adressé aux enfants du CE2 Jusqu’en même en terminale et même au supérieur aussi pour de critiques d’œuvres a-t-il conclu.

L’éclosion de la rose parue en 2017, une autoédition est le 1er livre de Vicky, un religieux frère Clerc de Saint Viateur de Ouagadougou au Burkina Faso.

Téné Bénédicte OUEDRAOGO

benedicteoued@gmail.Com .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 20 =