lun 24 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

« Spécial Vacances Formation » acte 4: une soixantaine d’enfants initiée aux arts

Dans le cadre du camp Vacance dénommé « Spécial Vacances Formation », une soixantaine d’enfants a été initiée aux arts, notamment à la musique, l’art culinaire, l’art plastique et la mode. La restitution est intervenue, ce dimanche 23 juillet 2023, à Ouagadougou.

Depuis quelques années maintenant, la structure Bea All Design s’est donnée pour mission d’occuper sainement les enfants pendant les vacances, en leur offrant des formations en art culinaire (mets locaux), art plastique, à la musique, et à la mode, notamment au stylisme et à la décoration. Et pour la 4e édition dont la cérémonie de restitution s’est déroulée, ce dimanche 23 juillet 2023, du côté de l’hôtel Silmandé, à Ouagadougou, ils étaient une soixantaine d’enfants a avoir reçu des notions dans ces différentes modules.

La promotrice Béatrice Guiguimdé, se réjouie du déroulement des activités de cette 4e édition

À en croire la promotrice et première responsable de Bea All Design, Béatrice Guiguimdé, la mise en place de cette initiative a été essentiellement motivée par son amour pour les touts-petits. « Par rapport aux éditions antérieures, il y a eu plus d’efforts en ce sens qu’ils ont reçu plus de modules de formation. En effet, nous avions l’habitude de les former qu’en art culinaire et en décoration. Cela a été possible grâce aux soutiens des partenaires mais aussi des parrains. C’est pourquoi je tiens à leur dire merci pour ces efforts consentis afin que les enfants s’épanouissent », s’est-elle voulue explicite.

Présent à cette cérémonie de restitution, le parrain en la personne de l’artiste chanteur, Alif Naaba, n’a pas tari d’éloges pour l’initiative. C’est un honneur, à l’en croire, d’être choisi comme parrain de cette édition. « Vous savez que je m’intéresse a tout ce qui touche à la question de l’enfant, depuis le début de ma carrière; et au-delà de tout, nous sommes des parents et que ce n’est pas évident, durant les vacances, de les occuper. Des occasions comme celles-ci sont un tremplin pour ces enfants, surtout qu’ils repartent formés sur tout ce qui concerne l’art », a-t-il fait savoir.

Pour Kendra Charonne Zerbo, le camp vacance a été une véritable opportunité d’apprentissage pour elle

Satisfaction partagée pour les parents, mais aussi et surtout pour les concernés directs, à savoir les enfants. C’est en tout cas ce que l’on retient de l’intervention de Kendra Charonne Zerbo, participante à cette édition du camp vacance. Aussi, a-t-elle poursuivi en ces termes: « je me réjouie d’avoir pris part à ce camp vacance. J’ai pu apprendre beaucoup de choses, comme la cuisine, la danse, le dessin, le stylisme, et bien d’autres. Mais j’ai plus aimé la musique car j’aimerais être chanteuse. J’invite donc mes camarades à y participer dans les éditions à venir ».

Boukari OUÉDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Promotion culturelle: Les masques à l’honneur à travers une exposition permanente

Le musée national du Burkina a accueilli, ce vendredi...

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page