Spectacle de Soum le Sapeur: une “Première doze” à la hauteur des effets escomptés

 Spectacle de Soum le Sapeur: une “Première doze” à la hauteur des effets escomptés

La salle Koamba Lankoandé du CENASA a accueilli dans la nuit du samedi 15 mai 2021, le spectacle one man show de l’humoriste burkinabè, Soum le Sapeur. Baptisé <<ma première doze>>, Ce spectacle s’est déroulé dans une salle du CENASA pleine à craquer.

La soirée du samedi 15 mai 2021 dans la mythique salle du CENASA restera sans doute l’une des plus importantes dans la carrière de l’humoriste burkinabè, Soum le Sapeur. En effet, cette salle y a abrité le tout premier spectacle one man show de l’humoriste, dénommé <<Ma première doze>>. Et contre toute attente, ce rendez-vous aura tenu toutes ses promesses tant au niveau spectacle qu’au niveau public. De façon claire, le spectacle s’est déroulé à guichet fermé.

Si le public est sorti en si grand nombre, il n’en demeure pas moins pour le spectacle fourni par l’arstiste-humoriste du soir, Soum le Sapeur. En effet, dans une mise en scène hors du commun, en passant par son style de prédilection, celui d’un ivrogne, Soum a fait la satire des faits qui minent la société. Et la réussite d’une telle mise en scène, il le doit au groupe d’humoristes Gombo.com, organisateur de ce spectacle et leur assistant, un autre humoriste du nom d’Éric Gaégo. En un mot, cette première expérience se veut un pari réussi pour Soum le Sapeur.

“Il faut dire que l’accompagnement de mes doyens du milieu humoristique, de mes mentors mais aussi la confiance et l’admiration du public burkinabè m’ont motivé à tenir enfin un premier one man show de ma carrière. À travers <<ma première doze>>, je mets en exergue les méfaits de l’alcool, mais bien-sûr en comparaison avec certains mauvais comportements de la gente féminine. Et vu la réaction de ce magnifique public, je crois que chacun est resté réceptif et satisfait. Mais au final, l’objectif est de pousser cette jeunesse qui s’adonne de plus en plus à l’alcool, à s’en éloigner pour de bon”, a fait savoir Soum le Sapeur.

À noter qu’avant l’entrée en scène de Soum le Sapeur, le public a eu l’occasion de découvrir d’autres talents de l’humour burkinabè. Ce sont entre autres Pizaroro, Choco B, Tresor le Phœnix, Nakoarba, Libération, les Homotockés, et le duo Loulou et Michi. Ces deniers ont tenu le public en haleine durant plus d’une heure du temps. Aussi, certaines personnalités dont le Directeur général du BBDA, Wahabou Bara, a bien voulu marqué de sa présence à ce spectacle.

Boukari OUÉDRAOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
18 − 3 =