Spectacle d’humour : son Excellence Gérard réussit le pari avec « Et pourtant… »

 Spectacle d’humour : son Excellence Gérard réussit le pari avec « Et pourtant… »

Comme annoncé, l’artiste humoriste son excellence Gérard à tenu son spectacle « Et pourtant… », ce samedi 22 mai 2021 à l’institut français de Ouagadougou. Sur une ambiance de mélodie traditionnelle, le show à connu la succession de jeunes et de « doyens » de l’humour burkinabè. Ils ont, tout au long de la soirée abordé des thèmes d’actualités qui touchent le pays.

Touchés par la situation du Covid-19, les spectacles « peinent » à se réaliser depuis un certain moment. Pour permettre au acteurs du milieu de « faire avec les moyens de bord », l’artiste humoriste son excellence Gérard à initié un spectacle dénommé « Et pourtant… », ce samedi 22 mai 2021. Pour ce faire, c’est l’Institut français de Ouagadougou qui a servi de tremplin poir ce rendez-vous humoristique. Le spectacle a été une matérialisation du vécu des Burkinabè. En effet, il a retracé l’histoire d’un boutiquier qui, à force de donner des crédits à cause de la situation difficile, marque son « ras-le-bol».

À en croire à ce doyen de la scène humoristique, il a initié ce spectacle parce qu’il a remarqué qu’avec l’avènement du Covid-19, les humoristes et artistes en général, souffrent. « comme souvent avec les boutiquier on prends des crédits qui nous décrédibilisent. Alors, j’ai retracé cela », a-t-il dit. La réussite de ce show à été en partie l’œuvre de la participation des doyens du spectacle humoristique du Burkina Faso. En effet, le groupe « Génération 2000 » et Anatole Koama ont assuré, avec son Excellence, le spectacle de la soirée. À cet égard, l’initiateur du spectacle à déclaré être vraiment reconnaissant pour leur disponibilité. « Nous avons créé ce spectacle avec les doyens.

Je voudrais d’ailleurs saluer ces doyens pour leur humilité. Ils nous ont prouvé qu’on peut faire de grandes choses avec le peu que nous avons. Nous l’avons fait avec le travail, l’esprit de collaboration, l’amour du métier. Et cela sans moyens consistants », a-t-il clamé. Par ailleurs, la jeune génération à aussi apporté sa contribution au rayonnement de cet événement. Pour son Excellence Gérard, la jeune génération à eu un « grand travail » dans ce spectacle. Ainsi, il a signifié que cette participation est une fierté pour lui en ce sens que depuis son début, il a intégré la jeunesse dans ses projets.

« Ces jeunes sont des personnes que je pourrai dire que j’ai formé. Comme les doyens l’ont fait avec nous, à chaque fois que j’ai l’occasion d’intègrer la jeunesse dans mes projets, je le fait. Nous aussi, c’est comme ça qu’on a pu volé de nos ailles. Je suis vraiment fier du résultat », a-t-il soutenu. En terme de perspective, l’humoriste a indiqué que plusieurs projets sont en cours. Ce entre autres des formations de jeunes humoristes et journalistes culturels et bien d’autres évènements.

Abdoul Gani BARRY (stagiaire)

 

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 22 =