lun 27 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Spectacle « Le déplacé »: les séquelles des traumatismes du terrorisme vues par Wendy Naré

L’Espace Culturel Gambidi a abrité, ce vendredi 26 mai 2023, la diffusion du spectacle de théâtre « Le déplacé ». Le présent spectacle entre dans le cadre de la sortie de résidence de la compagnie Théâtre Éclosion.

Terrorisme, traumatisme et vengeance, ce sont entre autres ces trois mots qui résument le spectacle de théâtre « Le déplacé », qui a été diffusé du côté de l’Espace Gambidi, cette journée du 26 mai 2023. Il s’agit, en effet, d’un spectacle de théâtre de la compagnie Théâtre Éclosion, écris par Brice Pooda et mis en scène par la comédienne Wendy Naré. Cette toute première diffusion du spectacle se déroule après près de quatre mois de résidence de recherches, d’écriture et de création.

« Nous attendons travailler davantage pour parfaire le spectacle », Wendy Naré, metteuse en scène

« Le déplacé » se veut donc une pièce qui rétrace la thématique du terrorisme et toutes les conséquences qui en découlent. « À cause de l’avènement du terrorisme, beaucoup d’enfants ont subi d’énormes traumatismes. Et malheureusement, ces derniers manquent de suivies. La question donc qui se pose à travers ce spectacle, c’est qu’est-ce que la société pourrait apporter comme contribution à ce problème, au-delà des actions de l’État. C’est tenant compte de ce questionnement que nous avons entrepris de créer ce spectacle. C’est donc une pièce écrite par Brice Pooda, que j’ai essayé ensuite de mettre en scène. Ce spectacle est le résultat de près de 4 mois de recherches, d’écriture et de mise en scène », a fait savoir Wendy Naré, artiste-comédienne et metteuse en scène.

Esther Bancé, comédienne, salue la qualité et le le contenu du spectacle

De façon substantielle, il s’agit dans ce spectacle, d’un jeune homme qui a subi un double traumatisme. D’abord, ce dernier s’enfuit de son village qui a été envahi par des terroristes et arrive en ville. Par un coup de chance, il se fait adopter par une dame. Cette dernière mourra plus tard dans un supermarché parti dans une explosion. Le jeune homme se retrouve une fois de plus dans la rue, jusqu’à ce qu’il apprenne via les médias, l’identité de l’assassin de sa mère adoptive. Sonné par un désir de vengeance, il se met à la recherche de l’assassin jusqu’à le retrouver et lui ôter la vie.

Pour le président de la FENATHEB, Wendy Naré doit être soutenue dans cette nouvelle voie

La diffusion du spectacle « Le déplacé » est intervenue en présence de nombreux acteurs du monde des arts de la scène dont Paul Zoungrana, président de la Fédération Nationale du Théâtre Burkinabè (FENATHEB). Tout en saluant la performance des comédiens du jour, monsieur Zoungrana a tenu à féliciter la metteuse en scène, wendy Naré pour ce coup d’essai. Présente également à ce spectacle, la comédienne et scénariste, Esther Bancé, a soutenu que ce premier pas de Wendy Naré dans la mise en scène mérite amplement d’être salué. Du reste, elle dit avoir retenu du spectacle, le fait que les victimes d’aujourd’hui peuvent être les malfaiteurs de demain. Raison pour laquelle, selon ses dires, il faille trouver des mécanismes adéquats de prise en charge des déplacés qui affluent vers les grandes agglomérations.

Pour rappel, la compagnie Théâtre Éclosion a vu le jour en 2018. Et depuis, elle essaie de présenter au minimum une création par an. Elle collabore donc avec de grandes structures de théâtre, notamment l’Espace Culturel Gambidi, la Fédération du Cartel, le SITO, etc.

Boukari OUÉDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Burkina/Solidarité : Des artistes et acteurs culturels natifs de mai font parler leur cœur

Le camp militaire général Sangoulé Lamizana a accueilli ce...

Education artistique: Graines d’espoir 2024 referme les portes

C’est par une cérémonie de restitution, que le projet...

FEMUZO 2024 : C’est parti pour l’acte 7

Le Festival de musique de Zogona (FEMUZO) a ouvert...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page