jeu 25 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

« Spectacle, une ville propre » : l’IBAM reçoit des lave-mains et des poubelles

Dans le cadre son slogan « spectacle, une ville propre », l’humoriste Lajaguar et ses collaborateurs ont procédé à la remise de matériels d’assainissement à L’Institut Burkinabè des Arts et Métiers (IBAM). La cérémonie de remise, intervenue le 06 février 2020, a connu la présence des responsables de l’administration et des étudiants de l’école bénéficiaire.

Yameogo Wend Yam Séverin alias LAJAGUAR, artiste humouriste burkinabé ou encore connu sous le sobriquet du vagabond de l’assainissement, est le promoteur du « spectacle, une ville propre ». En faisant don des 10 poubelles et des 3 laves mains à l’institut, l’humoriste Lajaguar témoigne une fois de plus, sa solidarité dans le cadre de son engagement éco citoyen . Et cela dans le but de permettre aux étudiants de L’IBAM , de recevoir les formations dans un cadre sain et propre.

Ledit projet est enraciné depuis 2016 et fait office de maintes sacrifices. « jai cotisé les Fonds de 2017 à 2018 , sans y toucher même en période de fortes besoins pour parvenir à confectionner 450 poubelles et 150 lave-mains pour la mise en action de mon projet qui a débuté en décembre 2019, ce projet est d’une très grande envergure car il n’est pas seulement pour les écoles supérieures, mais aussi pour les pharmacies , les entreprises publiques et privées..», nous a confié le donateur.

Lors de la cérémonie, l’humoriste Lajaguar, a saisit l’occasion pour encourager les étudiants à mieux s’investir dans l’entrepreneuriat, au vu notamment de la saturation dans les structures étatiques et privées. « J’invite mes frères étudiants en plus des études , d’utiliser le talent que Dieu leur a donné pour réussir dans la vie et aider leurs famille; la preuve c’est l’humour qui a financé ce projet », a t’il soutenu.

L’initiative a été très bien accueillie par le directeur général de l’IBAM, Docteur Blaise Koné. « j’ai trouvé en lui un jeune qui a de la vision , qui croit en quelque chose, qui a foi en quelque chose , et je pense que la majeure partie des jeunes aujourd’hui devrait prendre exemple sur lui. Il a eu une idée et il se bat pour qu’elle prenne vie et c’est dans ce sens que nous avons jugé bon de l’accompagner et je pense nous continuerons à l’accompagner dans la mesure du possible », a affirmé Monsieur Koné à l’endroit du donateur.

Cette activité a également été marquée par le témoignage d’anciens étudiants de l’Institut devenus aujourd’hui des cadres, notamment sur leur parcours professionnel, afin d’apporter aux actuels étudiants plus de bagages dans leurs processus de réussite professionnel. Un bilan positif témoigné par le promoteur LAJAGUAR qui profite de l’occasion pour donner rendez-vous pour le 19 Février à l’Université Aube Nouvelle pour la suite du projet.

 

 

Asmaho zoungrana (stagiaire).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Coupe Yanogo de Tanghin acte 2: Du football pour promouvoir le vivre ensemble

Le quartier Tanghin de la ville de Ouagadougou était...

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Burkina/Solidarité : Des artistes et acteurs culturels natifs de mai font parler leur cœur

Le camp militaire général Sangoulé Lamizana a accueilli ce...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page