Actualités Humour Spectacle

« Spectacle Voisins Bizarres » : Moussa Petit Sergent sème la joie au Grand Méliès

L’humoriste burkinabè Moussa Petit Sergent a tenu son spectacle dénommé « Voisins Bizarres », le samedi 03 avril 2021 à Ouagadougou. C’est le Grand Méliès de l’Institut Français qui a abrité ce cinquième One Man Show de l’artiste, le roi de la bonne humeur. Dans une salle pleine à craquer, c’est un spectacle inédit qui a été proposé au public.

Après avoir fait le plein au CENASA, le plein à l’Institut Français de Bobo Dioulasso, dans le cadre de son Spectacle « Voisins Bizarres », le semeur d’ambiance, Moussa Petit Sergent, revient à Ouagadougou pour plomber l’ambiance. C’est le Grand Méliès de L’institut Français, qui a servi de cadre pour abriter le spectacle. Tout comme les précédentes sorties, c’est une salle pleine comme un œuf qui a été constatée. Que de rires ! En compagnie de Moussa Petit Sergent, c’est la joie ! L’on ricane jusqu’à oublier un temps soit peu ses soucis, et les spectateurs ont été bien servi à l’occasion de ce spectacle.

Moussa Petit Sergent, c’est ce jeune humoriste de renommée internationale qui force l’admiration à chaque fois qu’il monte sur scène. Du théâtre où il a fait ses premiers pas dès l’âge de neuf(09) ans, Moussa, qui s’est fait rapidement une place de choix dans le domaine. Il bascule dans l’humour où il remporte le prix national de l’humour en 2002. Il n’avait que 11 ans. Une performance reconnue par Patrick HAUGUEL, directeur de L’institut Français, qui a tenu à saluer les mérites du jeune humoriste. Selon lui, « C’est un jeune qui a pris ses responsabilités pour traiter des sujets difficiles afin de sensibiliser les populations, cela dénote de son grand esprit au delà de sa grande ambition ».

Patrick HAUGUEL a annoncé, qu’une multitude de projets étaient en cours, notamment, la troisième édition du « festival rire en fête », qui va se dérouler du 1er au 04 octobre 2021, le festival du rire au Carrefour International du Rire (CAR) avec des partenaires internationaux. L’institut a félicité le CAR, pour son initiative de formation de sept (07) femmes au métier d’humoriste. Ces dernières qui vont, en l’espace d’une année, pouvoir s’initier dans le milieu et livrer des spectacles sur scène. L’invite a été donnée à tous les amoureux de l’humour à répondre présent lors des prochains événements à fin de soutenir les artistes évoluant dans le domaine.

Parfait Fabrice SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 12 =