ven 14 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Stratégie nationale de la culture du Tourisme : Les travaux d’identification lancés.

Dans le cadre de l’opérationnalisation de la stratégie nationale de la culture et du tourisme(SNCT), le ministère de la culture, des arts et du tourisme (MCAT) a procédé dans la journée du 9 novembre à une cérémonie de lancement des travaux d’identification et de formulation de projets et programmes structurants de développement.

Aux dires du porte-parole du ministre de la culture, Abdoul Karim Sango, Jean Paul Koudougou, par ailleurs secrétaire général dudit département, une telle activité rentre dans le cadre d’une mise en œuvre des trois programmes budgétaires notamment la culture, les arts et le tourisme.

D’ailleurs, en admettant que l’objectif de la stratégie nationale de la culture et du tourisme (SNCT) est de renforcer les capacités institutionnelles et organisationnelles, le directeur générales des études et de la statistique(DGESS) a fait savoir que l’essentiel ici, va consister « à l’amélioration de l’apport des industries culturelles et touristiques à l’économie nationale ».

En fait, il a indiqué que l’activité principale repose sur l’identification et sur la formulation des programmes de développement dans les programmes budgétaires du ministère de la culture, des arts et du tourisme.

D’où l’intérêt pour le ministère de la culture d’œuvrer pour  « la mise en œuvre de cette stratégie qui exige la disponibilité de projets et programme, pertinents, cohérents et qui sont capables de travailler à structurer les interventions des acteurs dans les domaines du tourisme et de la culture ».

Par ailleurs, le secrétaire générale du MCAT a informé aussi que ce cout de l’action initié par son département est d’un montant de plus de 50 millions.

En projetant d’affecter à chaque programme budgétaire du MCAT, d’un plan organisé de développement, a-t-il poursuivi, les résultats attendus sont la possibilité de produire des programmes identifiés à partir des données dites secondaires.

C’est pourquoi, a insisté le secrétaire général, que cette activité est le début d’une série d’activité de travaux de recherches et de réflexions au sein des programmes budgétaires.

Enfin, Jean Paul Koudougou a salué l’ensemble des partenaires techniques et financiers, de l’intérêt qu’ils portent aux programmes qui vont développer le secteur de la culture et du tourisme au Burkina Faso.

Et de soutenir que cela, à la faveur de l’adoption du Plan national de développement économique et social (PNDES) qui entend organiser un développement structurel.

Achille ZIGANI
Fabrice SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Festival des Retrouvailles du Nahouri : la première édition ouvre ses portes à Pô

La toute première édition du Festival des Retrouvailles du...

Burkina/Solidarité : Des artistes et acteurs culturels natifs de mai font parler leur cœur

Le camp militaire général Sangoulé Lamizana a accueilli ce...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page