lun 27 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Structuration et diffusion artistique: le COSDI entend changer la donne à travers le projet DYCADIA

Les membres du Collier des Scènes de Diffusion (COSDI) étaient face aux hommes de médias, ce lundi 29 mai 2023. Il s’est agi pour eux de présenter ladite structure, mais aussi et surtout de donner les différentes articulations du projet de Dynamisation de la Capacité de Diffusion artistique (DYCADIA).

Dans le besoin de s’unir pour créer un réseau de lieux de diffusion, cinq organisations associatives (l’Espace Culturel Gambidi, le Théâtre Soleil, le Théâtre de l’Aube, le Centre Culturel Pan-tãabo et Grâce Théâtre) se rencontrent pour créer le COSDI. Une structure dont la mise en place vise essentiellement à répondre à trois préoccupations. Il s’agit notamment de la nécessité de mieux organiser et structurer la vie culturelle au Burkina Faso; développer une économie locale pour une véritable liberté de création des acteurs et une amélioration de leur niveau de vie; et la nécessité de faire la promotion du théâtre et des arts apparentés.

Le projet DYCADIA marque donc le début des activités du COSDI. Financé par le Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) à hauteur de 40 millions F CFA, le projet a démarré en début janvier 2023 et porte sur trois principaux axes. Ce sont entres autres la diffusion; l’acquisition de matériels techniques, et la formation de tous les acteurs intervenant dans le domaine des arts de la scène, plus principalement le théâtre. Pour Joseph Tapsoba, chargé de communication et des relations avec les partenaires du COSDI, de février à mai, plus d’une cinquantaine de représentations pour cinq œuvres théâtrales, ont été diffusées dans les cinq espaces membres du COSDI.

« La seule issue du développement de notre secteur, c’est de se mettre ensemble », Kira Claude Guingané, président du COSDI

« Les cinq pièces qui ont été diffusées sont « La leçon », « Le soupir de la conscience », « Alors, tue moi », « Garibou, l’ange gardien », et « J’ai une idée ». Ces spectacles sont de productions burkinabè qui existaient déjà. Nous venons donc de clore la phase diffusion, et avons entamé celle de la formation. Celle de l’acquisition des matériels techniques va suivre, ainsi que d’autres activités dont la création d’une cartographie du réseau, etc., avant l’évaluation du projet. La diffusion tournante de ces cinq spectacles répond aux objectifs qui ont prévalu à la création du COSDI. Il s’agit donc à travers ce projet de mutualiser nos efforts sur le plan artistique, communicationnel et surtout technique », s’est voulu explicite Kira Claude Guingané, président du COSDI.

Djébal Konaté, représentant du FDCT, s’estime satsifa du déroulement du projet

Pour le représentant du FDCT, Djébal Konaté, le projet DYCADIA a été financé par le FDCT et l’Union Européenne, dans le cadre du 2e appel à projets du Programme d’appui aux Industries Créatives et à la Gouvernance de la Culture (PAIC-GC). À l’en croire, le projet DYCADIA a retenu l’attention des évaluateurs compte tenu de sa pertinence. « C’est un projet qui porte, en fait, sur deux pôles. Le premier pôle est axé sur la structuration des portes de metiers à travers la spécialisation. Le second pôle porte sur la circulation des œuvres, donc la diffusion. Et à l’étape actuelle de la mise en oeuvre du projet, il y a de quoi être optimistes pour la suite. Nous saluons, à cet effet, les membres du COSDI pour ce dynamisme », foi de monsieur Konaté.

La mise en œuvre finale du projet DYCADIA cours jusqu’en fin année 2023. Pour ce faire, les porteurs du projet entendent clore les autres phases du projet dans les mois qui viennent.

Boukari OUÉDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Burkina/Solidarité : Des artistes et acteurs culturels natifs de mai font parler leur cœur

Le camp militaire général Sangoulé Lamizana a accueilli ce...

Education artistique: Graines d’espoir 2024 referme les portes

C’est par une cérémonie de restitution, que le projet...

FEMUZO 2024 : C’est parti pour l’acte 7

Le Festival de musique de Zogona (FEMUZO) a ouvert...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page