lun 4 mars 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

TAC acte 9 à Abidjan: les journées culturelles et artistiques ivoiro-burkinabè officiellement closes

Lancées officiellement le lundi 27 juillet dernier du côté d’Abidjan, à l’occasion du neuvième Traité d’Amitié et de Coopération (TAC), les journées culturelles et artistiques ivoiro-burkinabè ont officiellement refermé leurs portes, ce jeudi 30 juillet 2021. C’était en présence des ministres burkinabè et ivoirienne en charge de la culture.

Renforcer davantage les liens séculaires entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, à travers la promotion de la culture, tel est le bien-fondé des journées culturelles et artistiques ivoiro-burkinabè, à l’occasion du neuvième rendez-vous du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) du côté de la lagune Ébrié. Dans cette dynamique, les hostilités de ces dites journées ont été lancées le lundi 27 juillet dernier avec en ligne de mire des expositions conjointes. Après plusieurs jours de festivités et de partages d’expériences culturelles et artistiques, les portes de ces journées se sont refermées. C’était du côté de la salle Kodjo Ébouclé du palais de la culture de Treichville.

Sur un ton festif, ces journées ont été marquées par des prestations d’artistes des deux pays. Des artistes au nombre desquels, on note des artistes burkinabè, notamment la troupe liwaga Naaba Kango, Hadji, le Slameur Nathanaeletc. ainsi que les danseurs du Zaouli de la troupe de Manfla et Froto mougou de la Côte d’Ivoire. Du reste, ils ont tenu le public en haleine durant toute la cérémonie. À cela s’ajoute les étudiants de l’Institut des arts et de l’action culturelle (INSAC), qui ont exécuté avec dextérité les hymnes nationaux des deux pays.

Présentes à cette cérémonie, les ministres en charge de la culture du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire, ont pris à tour de rôle la parole pour exprimer leurs sentiments vis-à-vis des journées culturelles ivoiro-burkinabè. Pour Dr Foniyama Élise Ilboudo/Thiombiano, ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso, les présentes journées s’inscrivent en droite ligne des orientations données par les deux chefs d’États, à savoir le Président Alassane Dramane Ouattara et son homologue burkinabè Roch Mark Christian Kaboré, lors de la 7e édition du TAC.

Quant à Madame Harlette Badou N’guessan/Kouamé, ministre de la Culture, de l’Industrie, des Arts et du Spectacle de la Côte d’Ivoire, elle a surtout insisté sur l’excellence de la coopération entre les deux pays. À l’en croire, ces journées ne feront que renforcer les relations de partenariats et d’affaires entre les acteurs culturels et artistiques des deux États. Cette cérémonie a pris fin avec des actes symboliques de remises mutuelles de presents entre les deux ministres. En rappel, ces journées culturelles et artistiques ivoiro-burkinabè sont à leur deuxième édition.

Parfait Fabrice SAWADOGO envoyé spécial à Abidjan 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Art de la scène: Le projet « L’art ré-création-la nouvelle dynamique des arts de la rue » sonne le glas

C’est l’espace culturel « Napam Béogo » qui a accueilli la...

CINÉMA : « Taafé Vision » présente le fruit du travail du projet « Elles se réalisent »

L’Association "Taafé Vision" a dévoilé une série de films...

ORODARA : le projet « Dougaleh » renforce les capacités de 25 acteurs de théâtre

Vingt et cinq (25) acteurs du monde théâtral issus...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page