mer 29 novembre 2023

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Télévision Numérique Terrestre: La SBT rencontre les éditeurs de services

A partir du 1er septembre 2023, les tarifs de la redevance mensuelle pour la couverture nationale de la TNT passera désormais à 3 millions de francs CFA hors TVA soit une baisse de 52%. C’est ce qui a découlé de la rencontre entre la Société Burkinabè de Télédiffusion (SBT) et les éditeurs de services télévisuels. C’était, ce mardi 8 Août 2023 dans les locaux de ladite société à Ouagadougou.

Les patrons de presses télévisuelles ont tenu à remercier la SBT pour l’effort consenti

Ils sont sorti nombreux ces éditeurs de services télévisuels pour répondre à l’appel de la Société Burkinabè de Télévision (SBT). A l’ordre du jour, il était question pour la SBT de transmettre les informations relatives au projet de révision des redevances de diffusion télévisuelles. La rencontre s’est déroulée, ce mardi 8 Août 2023 à Ouagadougou. Les tarifs de la redevance mensuelle pour la couverture nationale de la TNT passeront à 3 millions de francs CFA hors TVA soit une baisse de 52% d’ici le 1er septembre. L’ancien montant de la redevance étant de 6.250.000 francs CFA a-t-on appris à l’entame de la rencontre.

Le Directeur Général de la SBT Monsieur David Ganou « En ce qui concerne les passifs, nous allons discuter individuellement avec les chaines de télévisions concernées pour qu’ils puissent proposer eux-mêmes des éléments d’apurement de passif »

A écouter le Directeur Général de la SBT Monsieur David Ganou, l’objet de la présente rencontre avec les patrons de presse télévisuelle était de leur faire part de la réduction qui s’est opéré sur la redevance « compte tenu de la requête des éditeurs de services à revoir à la baisse le prix de la redevance, après réflexion le conseil d’administration a consenti à la demande. Donc, il était de bon ton pour nous de donner l’information aux médias aujourd’hui. Pour les passifs, nous allons discuter individuellement avec les chaines de télévisions concernées pour qu’ils puissent proposer eux-mêmes des éléments d’apurement de passif » a-t-il fait savoir.

En ce qui concerne les types de couvertures, les médias auront le choix entre la couverture nationale, la couverture régionale A (région du centre et du plateau central), la couverture régionale B (région des hauts-bassins), la couverture régionale C (région du nord, du centre-ouest, les cascades et l’est). Ajouté à cela, figure la couverture régionale D (région du sahel, du centre-nord, du sud-ouest, de la boucle du mouhoun et du centre-sud).

Le directeur général de la télévision BF1 Issoufou Saré souhaite qu’il y ait d’autre cadre de concentration en vue de proposer un tarif qui tient compte des réalités de l’économie des médias.

Pour le directeur général de la télévision « BF1 » Monsieur Issoufou Saré, cette information tombe à point nommé en ce sens que la SBT a consenti un effort considérable. Puis d’ajouter que dans les prochains jours, il souhaite qu’il y ait d’autre cadre de concentration en vue de proposer un tarif qui tient compte des réalités de l’économie des médias.

Crépin OUEDRAOGO (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

MUSIQUE : L’artiste Tchè-Yèrô, la reine du Gandaa signe son retour avec son album « Empire Gandaa »

L’artiste musicienne Tchè-Yèrô, la reine du Gandaa, fait son...

TOUDOUBWEOGO: des citoyens mobilisés autour d’un projet pour assainir le quartier

A travers un carnaval de l'environnement, L'association la Guinguette...

Métier de MC et présentateur: le regard de Freddy Lino, meilleur présentateur Live de l’Afrique

Le Burkinabè Frédéric Lino GUIBRÉ a été désigné, le...