mer 29 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Théâtre : C’est parti pour la neuvième édition du « Festival jeune public la Ruche ».

 La cérémonie d’ouverture du festival jeune public la Ruche a eu lieu le jeudi 25 novembre 2021 dans le théâtre de la fédération du Cartel à Ouagadougou et se déroulera jusqu’au dimanche 28 novembre 2021. Permettre aux enfants de rêver, de se retrouver dans un environnement hors de leur cadre de vie habituel tels sont les objectifs dudit festival.

Institué par son premier responsable Alain HEMA le festival la Ruche a ouvert ses portes hier 25 novembre à Ouagadougou. Pour l’occasion, plusieurs pays invités comme le BENIN, LA GUINÉE, LA CÔTE D’IVOIRE et bien évidemment le BURKINA FASO sont présents à cette 9e édition du festival jeune public. Selon Alain HEMA, le festival a pour mission d’amener les enfants à rêver. Il est également un cadre dans lequel les enfants côtoieront plusieurs arts de la scène comme le théâtre, le conte, le cirque, les acrobaties, les marionnettes…

Les spectacles prévu à cette 9e édition sont  entre autres « contorsion et cirque en Guinée »  du groupe Tinafan-Guinée  en salle le vendredi 26 novembre 2021 à 19heures au théâtre du Cartel, les contes de Koyinga de Edwige Kiemtarboum au Grâce théâtre Tampouy, « Qu’est-ce que les femmes veulent le plus » de la compagnie d’Homme Arts Homme du Benin au théâtre Cartel à 19heures le samedi 27 novembre 2021 et le dimanche 28 novembre la clôture se fera avec Tibault le magicien du Benin, Jonglerie et cirque de Yennega circus du Burkina Faso et enfin un plateau musical.

Des dires de Alain HEMA, l’objectif principal du festival la Ruche est de permettre à un maximum d’enfants de voir les programmations. <<Mon idée c’est que on fasse une vraie programmation qui correspond au tranche d’âge des enfants>>  a-t-il ajouter. À travers son discours d’ouverture, Ildevert MEDA a inviter les uns et les autres à venir suivre les différentes activités au programme. En rappel, le festival jeune public a commencé le 25 novembre et se poursuivra jusqu’au dimanche 28 novembre à la même heure et dans les quatre salles que sont le théâtre du Cartel, le CITO, Grâce théâtre Tampouy et Grâce théâtre Cité An3.

Parfait Fabrice Sawadogo 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Burkina/Solidarité : Des artistes et acteurs culturels natifs de mai font parler leur cœur

Le camp militaire général Sangoulé Lamizana a accueilli ce...

Education artistique: Graines d’espoir 2024 referme les portes

C’est par une cérémonie de restitution, que le projet...

15 mai à Zagtouli : Le Naaba Kaongo met à contribution un sanctuaire pour sa cité

La date du 15 mai est désormais journée nationale...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page