Actualités Culture Théâtre

THÉÂTRE: La FENATHEB tient les grandes assises nationales du théâtre

La Fédération Nationale de Théâtre du Burkina (FENATHEB) a ouvert ce jeudi 12 novembre 2020 à Ouagadougou, les grandes assises nationales du théâtre. Durant 72 h, les professionnels du milieu théâtral réfléchiront sur les solutions aux problèmes qui minent ce secteur.

“Nous sommes heureux de pouvoir réunir toutes les sections régionales du théâtre à ces assises”, dixit le Président de la FENATHEB, Paul ZOUNGRANA

“Les assises nationales sont une célébration du théâtre dans toute sa dimension. C’est encore une invite à la grande famille du théâtre à consolider ses liens de fraternité et de solidarité”. C’est sur ces notes du président de la FENATHEB, Paul ZOUNGRANA que la cérémonie d’ouverture des grandes assises nationales du théâtre à débuté ce 12 novembre 2020, dans les locaux de l’Atelier Théâtre Burkinabè (ATB) à Ouagadougou. Durant 72 heures, les professionnels du monde du théâtre, ainsi que les coordinations des sections burkinabè du théâtre de toutes les régions tenterons d’apporter des réponses aux problèmes qui minent ce secteur.

Et en croire au propos de monsieur le président de ladite fédération, les problèmes à la une sont entre la question du financement des œuvres théâtrales, la question de la fiscalité, la question de la valorisation du métier du théâtre à travers les <<Lompolo>>, la question de la mise en place d’une mutuelle de santé, et également la question des droits voisins. Pour lui, la meilleure promotion de ce secteur passe nécessairement par sa meilleure structuration. “Nous sommes dans un domaine où il y a beaucoup de précarités et de fragilités. Et il est important que chacun y apporte sa contribution avec le concours de toutes les générations et régions de sorte à pouvoir prendre en compte toutes les spécificités de disciplines, les préoccupations de tous ; c’est en celà que nous pourrons bâtir un théâtre professionnel pour notre pays”, a-t-il expliqué.

Le parrain Prosper COMPAORÉ se dit heureux quant à la tenue de ces assises par la FENATHEB

Occasion saisie par le parrain des dites assises, Prosper COMPAORÉ, par ailleurs premier responsable de l’ATB pour féliciter le nouveau bureau de ladite fédération pour cette initiative qu’il qualifie de belle et opportune. “Ce bureau vient en remplacement à un bureau qui existait depuis 14 ans. Et en un an d’existence seulement, ses membres ont abattu un travail remarquable, en oeuvrant à enraciner la FENATHEB dans le contexte culturel du Burkina Faso à travers la mise ne place de sections régionales. En effet, le lancement de ces 72 heures de rencontre n’est que la suite d’un travail hardi. Et j’ai l’espoir que ces assises permettront d’abords de partager notre sentiment d’être une seule famille quelques soient les compartiments, les disciplines spécifiques et les déclinaisons, mais également d’échanger sur les questions pratiques citées ci-haut par monsieur ZOUNGRANA”, s’est-il confié.

 

Monsieur Daouda KINDO, Directeur des arts appliqués du MCAT, représentant le ministre SANGO

Initiées afin de pouvoir donner un certain dynamisme au secteur du théâtre, ces grandes assises nationales sont une grande première dans ce milieu. Ainsi, Daouda KINDO, directeur des arts appliqués du Ministère en charge de la culture et représentant monsieur le ministre SANGO s’est exprimé en ces termes: “Vu la tendance au développement de l’économie culturelle, il est opportun que les différents acteurs s’organisent de mieux en mieux afin d’accéder au soutien de l’état et des partenaires techniques et financiers. À cet effet, le ministère ne peut que saluer une telle initiative”.

Cependant, cette cérémonie de d’ouverture de ces travaux a été marquée par un hommage aux hommes et femmes disparus de ce secteur. Aussi des sketchs et contes en harmonie avec les différentes questions à débattre lors de ces assises ont été présentés au public.

Boukari OUÉDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 ⁄ 15 =