THÉÂTRE : la pièce « Échecs aux rois » questionne la vie politique et sociale

 THÉÂTRE : la pièce « Échecs aux rois » questionne la vie politique et sociale

La pièce théâtrale « Échecs aux rois » passe en revue les tares de la vie sociale et politique du pays. Présentée par l’association Grâce Théâtre, cette pièce passe du 10 au 17 Mars 2022 du côté des locaux de l’association, à la cité An 3 de Ouagadougou.

“On s’inspire du jeu d’échecs pour paraphraser la vie réelle”. C’est du moins ce qu’a fait savoir Paul Zoungrana, adaptateur et metteur en scène de la pièce théâtrale « Échecs aux rois ». Cette pièce selon, se veut un diagnostic de la situation nationale. Pour lui, en tant qu’acteurs cultuels, ils font partie intégrante de ce qui se passe. Et vu sous cet angle, ils ne peuvent que réagir en fonction de ce qui se passe pour éclairer, provoquer le questionnement, le débat populaire. C’est tout un diagnostic à la fois de la vie politique, la vie sociale, des comportements, des tares, des retournements de <<vestes>> et de situations, où chacun essaie de tirer profit de tout ce qui aurait dû être des enjeux de refondation de la nation.

On se serait cru véritablement dans une partie d’échecs. D’un coté des comédiens vus comme des pions d’un jeu d’échec notamment les rois, les reines, le fou, les tours, etc qui du reste représenten les politiques, l’armée, etc. Et de l’autre, le public qui fait partie du jeu et en fait qui représente le peuple. Bref l’originalité de la mise en scène de cette pièce est tout à fait spectaculaire. Par ailleurs, le metteur en scène a laissé entendre que l’idée de monter une telle scène vient du constat que nous avons les mêmes personnages que dans la vie politique. Il y’a selon lui, une sorte d’analogie par rapport à la vie politique où on peut retrouver les membres du gouvernement, l’armée, les politiques, le peuple, et bien d’autres. “Nous nous sommes donc dit que comme c’est un jeu de société, il était bien que le jeu social puisse se retrouver avec les enjeux politiques, les enjeux majeurs de notre nation”.

14 personnes, c’est l’équipe réunie y compris les comédiens, pour la création d’ « Échecs aux rois ». Des dires de Paul Zoungrana, la création de la pièce a pris un mois. “On était dans l’urgence de prendre la parole en ce sens qu’avec l’avènement du Coup d’État, il fallait que les artistes prennent la parole. Et Dieu faisant, par l’invitation de Grâce Théâtre, nous avons réfléchi sur le quotidien que traverse le peuple burkinabè à travers un texte d’origine française ( de Jean-Pierre Martinez) que j’ai réadapté à la sauce d’ici”, a-t-il précisé.

Cette pièce est la toute première création dans le cade de la reprise des activités de l’association Grâce Théâtre. Et en croire Anatole Koama, directeur dudit espace, cette création s’inscrit toujours dans la dynamique de fidélisation du public. Il a de ce fait appelé les amateurs du théâtre, à effectuer massivement le déplacement afin de découvrir toutes les merveilles de cette pièce.

En rappel, « Échecs aux rois » reste en présentation les 12, 13, 15, 16 et 17 Mars prochain, à partir de 20h GMT, toujours du côté de l’espace Grâce Théâtre situé à la cité An 3.

Boukari OUÉDRAOGO

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 19 =