THÉÂTRE: le CITO accueille la pièce théâtrale “IMMORTELS”

 THÉÂTRE: le CITO accueille la pièce théâtrale “IMMORTELS”

Le Carrefour international de théâtre de Ouagadougou (CITO) a accueilli ce mercredi 27 janvier 2021, une grande première de la pièce théâtrale intitulée “IMMORTELS”. Cette pièce, prévue pour être jouée au CITO jusqu’au 13 février, est une invite à trouver les voies et moyens de vivre ensemble, même après des situations de non-retour (guerre, séquestrations, ect).

Continuer à vivre malgré des situations de non-retour, telle est la leçon à retenir de cette fabuleuse pièce théâtrale baptisée <<IMMORTELS>>. Et c’est devant un beau public que le rideau de cette grande première s’est levé dans l’enceinte du CITO. 1h30 minutes, c’est le temps qu’il a fallu à ces professionnels du théâtre issus de la France et du Burkina pour fasciner le public, à travers cette histoire passionnante. Du décor et accessoires, en passant par la lumière et le son, tout à été mis en œuvre pour donner un sens au titre de cette pièce.

En effet, <<IMMORTELS>> est un duo pour deux interprètes et deux auteurs. Cette pièce théâtrale traite de l’histoire d’une séquestration. L’idée dramaturgique du dénouement de cette pièce était d’imaginer que pour obtenir sa libération, l’otage était contraint de livrer un secret, un crime, qu’il aurait commis par le passé. Cet aveu qui le lie quoiqu’il arrive à la femme. Si elle dénonce le crime de l’autre, l’homme pourra à son tour dénoncer sa séquestration par la femme. Un lien indéfectible qui contraindra les deux protagonistes à faire ensemble, à être liés l’un à l’autre et du coup, imaginer un futur commun. L’union se fera par un pacte de non-agression, une entente cordiale.

Monsieur Philippe Vincent, metteur en scène de la compagnie Scène théâtre cinéma

En croire à Monsieur Philippe Vincent, metteur en scène de la compagnie théâtrale Scène théâtre cinéma, basée à Lyon en France, IMMORTELS représente la deuxième pièce que la compagnie joue au CITO après TOTALE INDÉPENDANCE en 2015. “Cette pièce que nous venons de jouer a été élaborée il y a de cela deux et demi maintenant. À travers elle, nous essayons de traiter tous les sujets qui résultent de non-retour et de voir comment des personnes qui se retrouvent dans des situations pareilles, peuvent et doivent trouver une solution pour s’en sortir”, a-t-il expliqué.

Pour le grand bonheur du public, IMMORTELS sera présentée tous les mercredis, jeudis, vendredis et samedis jusqu’au 13 février prochain, toujours dans les locaux du CITO. De l’avis de monsieur Phillipe Vincent, cette pièce devrait être jouée en février et en mars prochains, consécutivement au Mali et en France. Cependant, il a fait savoir que ces étapes restent pour l’instant improbables au vu de la situation de la pandémie de la Covid-19.

 

Boukari OUÉDRAOGO

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 × 26 =