THÉÂTRE : le PAJE comme outil de promotion de spectacles vivants jeune public

 THÉÂTRE : le PAJE comme outil de promotion de spectacles vivants jeune public

Ouagadougou abrite du 3 au 7 novembre prochain, le Festival de théâtre jeune public, baptisé Partages artistiques pour la jeunesse (PAJE). L’annonce a été faite ce mercredi 26 Octobre 2021, à Ouagadougou par les responsables de la structure initiatrice, le Théâtre Soleil.

Le festival PAJE est une nouvelle plateforme de spectacles vivants jeune public. Il est initié par le centre culturel Théâtre Soleil de Ouagadougou avec pour objectif de développer sur la durée un cadre de réflexion et d’échange entre les équipes burkinabè, mais également d’autres pays de la sous région ou d’Europe.

Thierry Ouéda, directeur du PAJE, dans son allocution a aressé les propositions de la première édition. De ses dires, le PAJE prévoit au Théâtre Soleil et à l’Institut français de Ouagadougou, 6 spectacles différents, 18 représentations, des contes, des rencontres avec des artistes, des ateliers de formation, deux tables rondes professionnelles, des échanges.

Et au président du festival, monsieur Ildevert Méda, d’ajouter que chaque année, les temps forts de la plateforme PAJE offrira une palette de spectacles, d’ateliers et de rencontres. “Les jeunes spectateurs découvriront des esthétiques encore inconnues, ils se familiariseront avec les arts scéniques et leurs multiples facettes. Ces expériences contribuent non seulement à aiguiser leur esprit critique et leur imagination, mais également à affirmer leur personnalité et leur rapport à l’autre et au monde”, a-t-il précisé.

Pour les promoteurs, ce festival vise en générale tout le monde notamment la famille, les enfants, les personnes en situation de handicap, les élèves etc. Pour cette édition, plus de 25 000 spectateurs sont attendus. D’ores-et-déjà, les organisateurs prévoient après le festival, une tournée du 08 au 17 novembre 2021, dans les établissements scolaires de Ouagadougou, de Ziniaré et de Koubri. De façon, pratique, il est prévu une représentation spéciale à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) pour les enfants et mères le premier jour de la tournée. Les lieux de diffusion sont entre autres le réseau COSDI, le Cercle des Arts Vivants.

Souleymane FOFANA (stagiaire)

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 11 =