jeu 29 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Théâtre Soleil : 410 enfants formés cette année en théâtres, musique, danse, dessin.

La structure culturelle « théâtre Soleil » accueille depuis des années, des enfants dans le but de leur apprendre diverses disciplines artistiques et culturelles. Cette année encore plusieurs enfants ont participé aux ateliers pratiques d’art : théâtre ; danse, dessin, initiation aux instruments de musiques traditionnels. La cérémonie de restitution a eu lieu samedi 25 mai 2019 dans la soirée ; en présences du Maestro Idevert Méda parrain de cette promotion 2018-2019.

Mise en place par théâtre Soleil en 2015, « Graine d’espoir » est une initiative d’éducation culturelle et artistique au profit des élèves issus de plusieurs établissements scolaires. Cette action vise justement à soutenir et accompagner celles gouvernementales dans la stratégie de valorisation des arts et de la culture dans le système éducatif burkinabè. Les « futurs artistes » du pays ont été présenté officiellement ce samedi 25 mai 2019 devant les acteurs du domaine ainsi de la presse. Dans son discours, le parrain Idevert Méda a encore indiqué l’importance de la relève. Pour la présente édition, Théâtre Soleil a accueilli 410 enfants de 22 écoles du public et du privé.

« L’esprit n’est pas forcément de faire des enfants des artistes. Une autre importance est que chaque instant que les enfants ont pris pour être ensemble, discuter ; réfléchir, créer, trouver une harmonie de son, de couleur, de pas de danse, raconter des histoires est un moment précieux. L’art renferme la patience, l’amour pour son prochain, la cohésion sociale et le vivre ensemble…», a souligné le Maestro Idevert lors de la cérémonie de restitution.

Devant autorités, acteurs, doyens, parents, formateurs et hommes de médias, les enfants formés ont procédé à des démonstrations de théâtres, musique, danse et autres. Ils ont été applaudis par le public du jour. Ces petits sont désormais aptes à émerveiller un public parce qu’ils ont « bien suivi » leur formateur dont : Drabo Yacouba au (DJEMBE), OZA (dessin) ; Roger Nikiema (danse) ; Thierry Oueda (théâtre) …

Tous confirment que ces enfants sont bien formés et qu’ils iront loin demain. Disons qu’ils sont des graines d’espoir pour le futur radieux des domaines arts et culture. Tout comme le représentant du BBDA à cet évènement, Ouedraogo Mohamed Lamine, Achille Yaméogo du ministre de tutelle indiquent ces graines ont besoin d’être arrosé. Pour avoir demain des fruits succulents et non amers.

L’occasion pour le Directeur du Théâtre Soleil, Thierry Oueda, de demander le soutien de tous pour l’atteinte des objectifs visés en général. Notamment la création et la diffusion de spectacles vivants partout dans le monde. Le théâtre pour enfant à travers les spectacles jeunes publics et l’initiation à la pratique artistique en milieu scolaire. La formation artistique professionnelle, projet transversal visant à accompagner des praticiens des arts du spectacle.

FILASKO MOUSSA KABORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

ORODARA : le projet « Dougaleh » renforce les capacités de 25 acteurs de théâtre

Vingt et cinq (25) acteurs du monde théâtral issus...

MANÉGA: L’AJV œuvre pour la réhabilitation du Musée

Au cours d'un panel qu’elle a organisé en partenariat...

Théâtre Soleil: Un projet pour sensibiliser contre les fake news

C’est le Théâtre Soleil sis à Ouagadougou qui a...

Cinéma d’animation: Pit production émerveille les tout-petits à « Bibi Parc »

Promouvoir le patrimoine culturel du Burkina Faso à travers...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page