ven 21 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

TOURISME: Allons à la découverte les ruines de Loropeni.

Le premier site burkinabé à être inscrit au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO, le site est située à 45 kilomètres de Gaoua, dans le département de Loropéni.

Son accessibilité est passable. Ce sont de grands ensembles archecturaux lobi en pierre dans un environnement boisé dont l’origine est inconnue.

Pour certains, elles seraient l’œuvre des Portugais ; d’autres les attribuent à la population locale qui les aurait construites à des fins de défense contre les ennemis. Beaucoup de mystère entoure ce site dont une large part n’a pas encore été fouillée. Au cours de sa longue histoire, Loropéni semble avoir été abandonné à plusieurs reprises. L’abandon définitif est intervenu entre le début et le milieu du XIXème siècle.

Ce premier site burkinabé est bardé de hauts murs et s’étend sur 11 130 m2. Il s’inscrit aussi dans un ensemble qui compte une centaine d’enceintes en pierre, reflétant la puissance du commerce transsaharien de l’or. Vieilles d’au moins mille ans selon des découvertes récentes, ces ruines sont situées près des frontières du Togo et du Ghana.
Ce site promet encore beaucoup d’informations.

 

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Grande Muraille de Chine: des journalistes burkinabè découvrent la merveille à Pékin

Le jeudi 18 avril 2024, des journalistes burkinabè qui...

Beijing : des journalistes burkinabè visitent le siège de Star Times

Des journalistes burkinabè à l'occasion d'un séminaire ont, le...

Séminaire/jour 4: des acteurs de médias burkinabè découvrent le Temple du Ciel et le Musée du cinéma chinois

Les responsables de médias et des journalistes burkinabè participent...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page