dim 26 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

TOURISME: Les Pics de Sindou, des rochers taillés sur mesure par les phénomènes de la nature ne portent aucune trace de l’action humaine.

Sindou est un village Sénoufo, situé dans la région des Cascades, Sindou est le chef-lieu de la province de la Léraba. Sindou est une zone de grande production fruitière et abrite les fameux pics de Sindou à seulement un kilomètre des habitations.

Les pics de Sindou sont une formation géologique intéressante à visiter, des figures humaines, animales, des formes d’outils et d’armes, vous pouvez voir presque toute forme à l’observation attentive et analytique de ces pics. Situé à environ 40 km à l’ouest de Banfora. Les roches en grès de Sindou s’élèvent dans le ciel en longues cheminées sculptées par le vent, tordues, torturées. Site mystique et sacré chez les Sénoufos,les Pics de Sindou étaient autrefois utilisé par les habitants de Sindou voir de la région pour se protéger des incursions ennemies mais aussi pour les cérémonies d’initiations de jeunes garçons. Les pics de Sindou sont aujourd’hui un site touristique assez visité par les touristes. Deux pistes permettent d’accéder au sommet. Une mosquée délimitée par des pierres sert de lieu de culte où toute personne peut aller présenter des offrandes et formuler des souhaits. Mais, seules les personnes saines de corps sont habilitées à le faire.

Zié Hamed Kader OUATTARA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Grande Muraille de Chine: des journalistes burkinabè découvrent la merveille à Pékin

Le jeudi 18 avril 2024, des journalistes burkinabè qui...

Beijing : des journalistes burkinabè visitent le siège de Star Times

Des journalistes burkinabè à l'occasion d'un séminaire ont, le...

Séminaire/jour 4: des acteurs de médias burkinabè découvrent le Temple du Ciel et le Musée du cinéma chinois

Les responsables de médias et des journalistes burkinabè participent...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page