lun 24 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

TOURISME: Réduction des frais hôteliers aux nationaux.

L’Office national du Tourisme burkinabè (ONTB) a organisé un cocktail de presse ce mardi 6 août 2019 à Pacific hôtel pour parler de la nouvelle politique qui visant à une réduction de 25% sur les frais hôtelliers pour août et septembre. L’information principale livrée par le Ministre de la Culture des Arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango, le Directeur général de l’ONTB, Nelson Congo et le Président de l’Association patronale des hotelliers et restaurateurs du Burkina, Celestin Zoungrana, à cette occasion, est la réduction des frais hôteliers de 25% pour les Burkinabè aux mois d’août et de septembre.

Du vrai sens de cette information, il faut retenir que les tarifs en cours font l’objet d’une réduction de 25%. Cette offre promotionnelle vise à stimuler la consommation locale des produits et services touristiques requiert un autre objectif visant à développer une culture de vacances et de loisirs aux Burkinabé dixit le Ministre de la Culture des Arts et du Tourisme. Il ajoute qu’il reçu l’assurance du président de l’APHRB et de l’ensemble de ses structures membres que cette promotion n’est pas une offre au rabais, mais leur contribution à l’effort national de promotion de l’offre touristique burkinabé portée par mon département. Je voudrais en cette occasion solennelle, exhorter les acteurs de l’industrie culturelle burkinabé à maintenir le cap dans la qualité de leur prestations de services pour une offre touristique nationale de qualité afin de séduire les touristes étrangers et booster la consommation locale des produits culturels et touristiques.

Le Président de l’Association Professionnelle des Hôteliers et Restaurateurs du Burkina (APHRB) réitère ses remerciements au Ministre des Arts de la Culture et du Tourisme pour sa constante disponibilité, son écoute et merci pour cette vision du devenir du secteur touristique. Il ajoute que cette réduction des tarifs vise à soutenir les activités socio-économiques et culturelles pendant les grandes vacances. Encourager les jeunes à la pratique du tourisme, présenter les différents offres des produits et prestations hôtelières et de restauration à la clientèle notamment résidente,à une meilleure valorisation de nos produits locaux et enfin à accroître la demande sur la période concernée. Le succès de cette révision temporelle pourrait être suivi par d’autre initiatives, encor plus heureuse.

Le Directeur de l’Office National du Tourisme Burkinabé (ONTB) quand à lui se permet de rappeler que le tourisme occupe le troisième rang dans l’économie mondiale après les hydrocarbures, la chimie et c’est aussi à ce titre que le Programme National de Développement Économique et Social ( PNDES), notre référentiel national de développement à consacré des pages sur le secteur comme moteur de développement durable pour notre pays.Industrie transversale par excellence,impliquant le transport, l’hôtellerie, l’art culinaire et vestimentaire, l’industrie de loisir et j’en passe. Il est plus que jamais opportun d’instaurer une stratégie de relation presse riches et fructueuses entre l’ONTB et le monde des médias dans le but de vendre la destination du Burkina Faso.

Rokiyatou SIMPORE (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

Concert « Résilience »: Le comité d’organisation prêt à 98%

Le concert « Résilience » de l’artiste musicien Reman,...

Nahouri : festival des Retrouvailles du Nahouri, act 1 prévu à Pô

La première édition du festival des Retrouvailles du Nahouri...

Festival Tiebélé Guigana, acte 2: 15 000 visiteurs attendus au site

Le comité d'organisation du festival Tiebélé Guigana, a présenté,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page