dim 26 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Tournée 2023 de Lajaguar: Une vingtaine de pays, le défi à relever

S’assurer un ancrage international, c’est le défi auquel s’est engagé à relever l’humouriste burkinabè Lajaguar. Ce dernier a en effet entamé depuis le 29 avril dernier, une tournée internationale. Il a déjà sillonné de nombreux pays comme la Côte d’Ivoire, le Sénégal, la Guinée, le Sénégal, la France, la Tunisie, etc. À quelques heures de son départ pour d’autres dates, l’humoriste nous livre des détails sur cette nouvelle dynamique de sa carrière.

Wendyam Séverin Yaméogo à l’état-civil, Lajaguar est sans doute l’un des humoristes burkinabè les plus en vogue en ce moment. Et pour en arriver là, il a dû travailler corps et âme pour se faire adopter par le public burkinabè. Aujourd’hui, le plus grand défi pour lui, est d’arriver à étaler son tealent au-delà de nos frontières. Chose qu’il a déjà débuté depuis le 29 avril dernier autour d’une tournée placée sous le signe de « La concrétisation 2023 ». À ce jour, ce sont des pays comme la Côte d’ivoire, la Guinée Conakry, la France, la Tunisie, le Sénégal, le Mali et bien d’autres qui ont déjà abrité des prestations du jeune humoriste, dans le cadre de cette tournée.

Pour lui, cette tournée s’inscrit dans une dynamique de passer à une autre dimension de sa carrière. « Au départ, je suis parti du fait de me faire connaître dans ma ville d’origine, Koudougou, et ensuite les autres métropoles comme Ouagadougou. Cela est chose faite, puisqu’aujourd’hui, je bénéficie d’un ancrage national qui me permet de relever d’autres défis. En effet, j’ai fait mon tout premier One man show « Phénoménal épi cè tout » au CENASA en mars 2019, avant de dompter les 4700 places de l’esplanade de Canal Olympia Ouaga 2000, en mars 2022, avec le spectacle « Les nouveaux dossiers ». Aujourd’hui, le temps est venu d’amorcer une nouvelle étape », foi de Lajaguar.

Tout est question d’engagement, de challenge, d’objectivité et de vision. C’est en tout cas ce que nous a confié le jeune humoriste. Cette tournée découle, selon lui, d’une stratégie et une planification de carrière qui remonte depuis 2015. Travailler à asseoir une base nationale, avant de s’exporter à l’extérieur, telle est l’essence même de cette planification. La première étape étant donc accomplie, Lajaguar amorce ainsi l’autre défi qui est de se construire un ancrage international, d’où l’initiative de cette tournée. « Je suis quelqu’un d’assez calme mais très organisé. Et cette sorte de tournée n’est que le début de ce que je compte accomplir dans ma carrière », a-t-il précisé.

Cet entretien avec l’humoriste se déroule au moment même où il s’apprête à s’envoler pour d’autres pays comme la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Congo Brazzaville, la République Démocratique du Congo (RDC). D’ici à la fin de l’année 2023, l’humoriste entend donc atteindre le nombre record de 23 à 27 pays à travers le monde. Un défi qu’il entend relever avec brio, en se basant sur ses compétences professionnelles, son sens du travail bien fait et bien évidemment son engagement. Pour lui, le Burkina n’a rien à envier aux autres pays en terme de talents, seulement ces derniers ont une culture d’audace. À cela, s’ajoute l’avantage qu’ils ont en terme d’assistance communicationnelle.

Ainsi, a-t-il tenu à appeler les artistes burkinabè et même les acteurs des autres secteurs à véritablement oser en quittant ce qu’il appelle la « sale humilité », mais aussi aux médias à beaucoup s’impliquer dans la valorisation de ce qui vient de chez nous. S’ouvrir donc au monde extérieur, selon lui, est la meilleure manière de pouvoir démontrer ce dont on est capable. « Pour ce qui me concerne, je ne suis qu’à l’étape embryonnaire de notre projet. Juste dire que cette tournée vise à asseoir une base avant le démarrage d’une véritable conquête de l’international. J’ai donc besoin du soutien de tous pour l’atteinte de cet objectif, à commencer par la diaspora burkinabè des pays qui accueilleront mes spectacles », a-t-il mentionné.

En rappel, Lajaguar sera en Côte d’Ivoire du 28 au 2 août prochains, au Bénin du 3 août au 10 août, au Congo Brazzaville du 18 au 26 août, et en RDC du 27 août au 2 septembre 2023.

Interview réalisée par Boukari OUÉDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Education artistique: Graines d’espoir 2024 referme les portes

C’est par une cérémonie de restitution, que le projet...

FEMUZO 2024 : C’est parti pour l’acte 7

Le Festival de musique de Zogona (FEMUZO) a ouvert...

Festival Tiebélé Guigana, acte 2: 15 000 visiteurs attendus au site

Le comité d'organisation du festival Tiebélé Guigana, a présenté,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page