Une conférence sur le thème « Valeurs culturelles et cohésion sociale » pour lancer la 11ème édition de la Nuit d’hommage aux autorités coutumières.

 Une conférence sur le thème « Valeurs culturelles et cohésion sociale » pour lancer la 11ème édition de la Nuit d’hommage aux autorités coutumières.

La 11ème édition de la nuit d’hommage aux autorités coutumières a officiellement commencé ce matin du 02 mai 2019 avec une conférence débats autour du thème « Valeurs culturelles et cohésion sociale ».

Cette conférence animée par le Pr Albert Ouedraogo se veut être un cadre de réflexion sur la crise des valeurs culturelles que travers notre pays. Le professeur Albert Ouedraogo a animée ce panel avec la présence de plusieurs chefs venu de l’interieur du pays. Albert Ouedraogo : « Je remercie d’abord la promotrice de ce festival qui est à sa onzième année. Je salue également tous les chefs coutumiers pour leur participation.

Le thème cadre avec l’actualité. Des évènements se sont produits qui mettent à mal nos valeurs culturelles qui ont atteint un cycle de développement. Il faut donc nécessairement les revisités par ce que nous vivons de l’héritage de nos ancêtres qui est en train de s’effrité, car l’école ne perpétue pas ces valeurs et cela pose aujourd’hui des problèmes.  Il faut remettre la culture au centre du développement. J’aurais aimé que les autorités administratives également soient là, par ce que quoi qu’on dise les chefs coutumiers sont des dépositaires de nos traditions et s’ils ne sont pas consultés dans la prise de décision ils ne serviront pas à grand-chose ».

Pour les organisateurs de cet évènement culturel majeur, ce panel servira de cadre d’échanges entre les chefs coutumiers également et marque le point de départ des activités. Yameogo Achille, chargé de mission au ministère de la culture et membre du comité d’organisation : «  C’est pour rendre hommage aux chefs traditionnels pour tout ce qu’ils font. L’idée de cette activité  est de les accompagner dans leurs actions pour la cohésion sociale. Il est donc initié à chaque édition une conférence publique entre les chefs coutumiers pour leur permettre d’échanger entre eux et cette année le thème est Valeurs culturelle et cohésion sociale. Le soir il y’aura la nuit d’hommage avec une dizaine d’artistes traditionnel et demain matin après la cérémonie de faux départ tous les artistes vont se retrouver chez le Mogho Naba pour des prestations ».

La nuit d’hommage aux autorités coutumières vise à promouvoir les trésors humains et les leaders d’opinion, promouvoir la transmission du patrimoine culturel à travers les garants et gardiens de la culture, rendre hommage aux autorités coutumières à travers la chanson et la danse traditionnelle. L’innovation majeure pour cette 11ème  édition est la participation de quelques chefs coutumiers de la diaspora et ceux des pays voisin. Rendez-vous donc ce soir à la maison du peuple pour rendre hommage aux dépositaires de nos traditions et communier pour une paix sociale au Burkina Faso.

Parfait Fabrice SAWADOGO

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =