dim 21 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Université d’été 2023: la Plateforme Culturelle du Burkina Faso (PCBF) veut redonner vie à la culture

C’est du 7 au 9 septembre 2023 dans l’enceinte du jardin de la musique « Reemdoogo » à Ouagadougou, que se tiendra la 1ère édition de l’université d’été 2023. Durant 72 heures, la PCBF va s’investir avec un chapelet d’activités dont des panels, une dédicace et une formation pour apporter un plus aux participants. La journée du jeudi 7 septembre 2023, a été consacrée entre autres, à la cérémonie de lancement de l’évènement, ainsi qu’à la dédicace d’un ouvrage et aux panels.

La PCBF entend faire de cette 1ère édition une réussite

Réunir les férus de la culture afin que chacun apporte sa contribution pour l’essor du domaine, tel est l’objectif de la Plateforme Culturelle du Burkina Faso (PCBF) porteur de l’université d’été. L’évènement se tiendra du 7 au 9 septembre 2023 à Ouagadougou au jardin de la musique « Reemdoogo ». La cérémonie d’ouverture est intervenue ce jeudi 7 septembre 2023 à Ouagadougou.

Koudbi Koala : « Durant ces 72 heures de l’activité il y aura un programme alléchant sur des panels avec des thématiques d’avenir comme l’intelligence artificielle »

Pour le président de la PCBF Koudbi Koala, le Burkina Faso traverse une période et l’association pense que la culture peut aider à apaiser la situation. « La culture peut nous aider car elle est le socle de la vie. Durant ces 72 heures d’activités, il y aura un programme alléchant sur des panels avec des thématiques d’avenir comme l’intelligence artificielle. A travers ce panel, les jeunes vont apprendre à utiliser davantage de façon efficace leurs smartphones » a-t-il ajouté.

Le thème général retenu pour la 1ère édition de l’université d’été est : « Culture et résilience au Burkina Faso : enjeux et défis pour les collectivités territoriales ».
Un programme étoffé va jalonner l’évènement à savoir des ateliers de formation, des conférences débats, des discussions en groupe et des sessions de réseautage.

Moussa Dicko : «  cette initiative est salutaire en ce sens qu’elle va aider son département dans les différentes missions qu’il mène déjà pour accompagner le développement de la culture »

Pour le représentant du ministre en charge de la communication, des arts et du tourisme Moussa Dicko, cette initiative est salutaire en ce sens qu’elle va aider son département dans les différentes missions qu’il mène déjà pour accompagner le développement de la culture. Puis d’ajouter qu’à travers l’université d’été, plusieurs acteurs seront mieux outillés sur les questions relatives aux biens et aux services culturels.

La cérémonie de lancement a permis également, de faire la dédicace d’un livre intitulé : «  Décentralisation culturelle et développement local » un recueil des textes législatifs et règlementaires applicables aux collectivités territoriales du Burkina Faso.

La cérémonie de lancement a permis également, de faire la dédicace d’un livre intitulé : «  Décentralisation culturelle et développement local » un recueil des textes législatifs et règlementaires applicables aux collectivités territoriales du Burkina Faso.

Pour rappel, la PCBF est une structure d’administration et de gestion commune à cinq associations à vocation culturelle basée au Burkina Faso : Association Jazz à Ouaga, Espace culturel Gambidi, Association Benebnooma, Association Umané culture et l’Association Benkadi pour la culture et le développement durable. L’une des principales missions de la PCBF est de contribuer à créer un environnement favorable à l’émergence de professionnels dans les métiers du secteur créatif afin d’accroître la qualité des biens et des services culturels produits et distribués au Burkina Faso.

Crépin OUEDRAOGO (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

DÉDICACE : Sofiano avec maturité rebelote avec un 4e album

Sofiane Balzak Kanazoé, connu sous son nom de scène...

Danse Kalma : MC Stéphane sort une œuvre musicale chorégraphique

« La reconquête de Koumbli » est la nouvelle galette musicale...

Nécrologie : KINDISS, le « Roi du Binon » s’en est allé

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page