VACANCE ÉVENTS: L’ acte 2 lancé à Saaba

 VACANCE ÉVENTS: L’ acte 2 lancé à Saaba

La deuxième édition de vacance Events s’installe de nouveau à Ouagadougou. Le lancement a eu lieu ce vendredi 21 août 2020 à l’espace culturel le forgeron de Saaba, en présence de Monsieur Serge Compaoré, directeur de communication de l’Office Nationale de la Sécurité Routière (ONASER), représentant le Directeur Général de l’ONASER, et monsieur Boureima Nabaloum, Directeur Général du Programme National des Volontaires du Burkina, tous deux parrains de cette édition. Vacance Events a été initié par Jean Marie Nabi Zopito de challenge communication et Freeman Tapily de African culture.

Du 21 au 23 août 2020, la commune de Saaba vivra au rythme de Vacance Events à l’Espace Culturel le forgeron de Saaba. L’objectif visé à travers cet évènement est de pouvoir rassembler un bon nombre de jeunes par le biais de différents espaces de divertissement afin de passer des messages de sensibilisations. Pour cette édition principalement, l’accent sera mis sur la sensibilisation sur la sécurité routière, sur les mesures barrières de la COVID-19 et sur la promotion de la paix, donc une manière que la culture puisse rendre service à l’ensemble de la communauté.

Pour l’un des promoteurs, monsieur ZOPITO, Vacance Events, c’est un canal de diffusion de ce message de sensibilistion et de divertissement. « Vous savez le fléau, la COVID 2019 a mis à genoux l’économie du Burkina Faso, vous savez également qu’au niveau de la sécurité routière nous sommes toujours en train de mener le combat avec l’ONASER afin que le Burkina retienne l’intérêt de respecter le code de la route et d’avoir un comportement citoyen quant à la circulation. Donc nous avons décidé de créer ce cadre afin de permettre à l’ensemble de ces institutions de ces organisations, et à toutes les personnes porteuses de messages de sensibilisations.

En outre d’être un cadre de sensibilisation, c’est aussi un cadre de sensibilisation. « vous savez que nous sommes en période de vacances, il s’agit aussi de divertissement, de pouvoir déstresser le peuple burkinabè qui est un peuple extrêmement travailleur et qui se fatigue, il faut apporter la bonne humeur » dixit-il.

Pour l’un des parrains de l’activité monsieur Serge Compaoré, représentant le DG de l’ONASER, l’initiative est à saluer. En effet « celui qui parle de boisson parle des effets néfastes de la circulation. Donc l’accent sera mis pour sensibiliser les jeunes à consommer modérement l’alcool afin d’être lucide sur les routes. C’est donc un tremplin l’ONASER de contribuer à cette action d’envergure communale.

Pour le DG du PNVB, également parrain, monsieur Boureima Nabaloum, il faut dire que cette activité que nous avons accompagnée est une belle activité. C’est un cadre promu pour éduquer la population, pour éduquer ceux qui viennent dans les maquis. Nous avons jugé très pertinent l’activité parcequ’au sein des maquis, nous devons faire de la sensibilisation. Les 6000 volontaires qui sont dans les marchés, dans les gares. On n’avait pas pensé à entrer dans les maquis et dans les bars, les débits de boisson de façon général, et grâce à mes chers amis freeman et zopito, nous avons su qu’au sein des débits de boissons il faut de la sensibilisation. C’est pour cette raison que nous avons répondu présent pour accompagner l’activité et passer un message de sensibilisation.

Toujours au titre des activités, il y aura la prestation de plusieurs artistes, des produits de certains partenaires seront mis en promo, le public aura des cadeaux. Pour le premier jour de l’activité, des artistes-musiciens et des slameurs ont presté notamment le slameur maitre Bagagnan, le groupe RAMZI, Tiness la déesse, Kayawoto, et bien d’autres. Pour les autres jours, de nombreux artistes sont entendus à savoir, Greg le burkimbila, Natou, Wenddaabo, Yass la référence, et bien d’autres.

Après cette étape, suivront d’autres étapes dans le quartier Pissy, du 28 au 30 août et de Bonheur-ville, du 04 au 06 septembre 2020. Le comité d’organisation invite cependant massivement, les jeunes et toutes la population des quartiers qui seront visités, à effectuer le déplacement pour communier avec les artistes et ainsi bénéficier de messages pour protéger leur vie et le Burkina Faso afin de participer au développement.

Fatouma DERRA

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
36 ⁄ 12 =