ven 21 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Vacances artistiques professionnelles pour ados et jeunes (VAPAJ) : Les lampions sont tombés pour cette troisième édition.

La cérémonie de clôture des activités du VAPAJ  a eu lieu ce dimanche 29 juillet 2018 dans la salle des spectacles Sotigui Kouyaté de la maison de la culture de Bobo-Dioulasso.

Pendant deux semaines près de 40 participants ont été formés dans les métiers des arts vivant à savoir le théâtre, la danse, le chant, la chorégraphie pour ne citer que cela. C’est avec les bénédictions de la chefferie traditionnelle que la soirée a débuté. Les participants ont présenté ce qu’ils ont pu acquérir comme connaissances auprès des formateurs en deux semaines de travail. Un chef d’œuvre qui a épaté plus d’un dans le public sorti nombreux pour la circonstance.

Le promoteur du VAPAJ, Issa Sanou s’est dit satisfait des résultats obtenus. «Ce soir je suis heureux et émerveillé par le travail abattu par les participants et les formateurs, c’est un travail de plusieurs mois qui viennent de se réaliser. Mes attentes ont été comblées même si ce n’est pas totalement, parce que dans notre domaine on recherche toujours la perfection. Nous avons rencontré des difficultés mais nous nous sommes en sortis et c’est l’essentiel. Je profite invité les jeunes à se former quel que soit le domaine dans lequel ils évoluent », a-t-il déclaré. Cette cérémonie de clôture a été l’occasion de décerner des attestations aux participants et aux différents formateurs qui ont sacrifié leur temps pour partager leurs connaissances.

Pour la prochaine édition des innovations sont en vue. Rendez-vous en 2019 pour la 4e  édition.

 

Zié Hamed Kader Ouattara

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Festival des Retrouvailles du Nahouri : la première édition ouvre ses portes à Pô

La toute première édition du Festival des Retrouvailles du...

Burkina/Solidarité : Des artistes et acteurs culturels natifs de mai font parler leur cœur

Le camp militaire général Sangoulé Lamizana a accueilli ce...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page