Actualités Mode Société

Valorisation du coton : Sébastien Bazemo ouvre une boutique de vêtements « 100 % coton »

Ce mardi 8 juin 2021, le styliste-modéliste Sebastien Bazemo a procédé à l’ouverture officielle de sa boutique sur l’avenue UEMOA de Ouagadougou. L’ouverture de cette boutique entre dans le cadre des objectifs qui sont de valoriser le savoir-faire des Burkinabè en matière d’utilisation du coton mais aussi de se rapprocher davantage de sa clientèle.

Après l’ouverture de son Showroom à Ouaga 2000, le styliste et créateur Sebatien Bazemo a jugé nécessaire d’ouvrir une boutique dans le centre-ville de Ouagadougou. À ce effet, il a procédé à l’ouverture officielle de celle-ci, ce mardi 8 juin 2021 sur l’avenue de l’UEMOA de Ouagadougou.

Selon Sebatien Bazemo, l’ouverture de cette boutique entre dans le cadre de la promotion du savoir-faire burkinabè, en l’occurrence l’utilisation du coton. « je me bats et je veux aujourd’hui que dans l’avenir, tous les Burkinabè s’habillent en Faso DAN FANI et en KÖKO DONDA et qu’on se dise que tous nos produits viennent du Burkina Faso et de nos créateurs. Il faut faire la promotion du coton notre culture favorite », a-t-il dit.

Il a également indiqué qu’au-delà de la promotion du coton, son objet c’est de se rapprocher davantage de sa clientèle. « après mon showroom, j’ai jugé nécessaire de me rapprocher davantage de mes clients. Cela pas pour dire nous ne sommes pas proches d’eux mais c’est juste permettre à ceux qui sont dans la zone de pouvoir se procurer le (marque et logo du vêtement). Le combat continu, bientôt tous les quartiers pourraient avoir une boutique », a-t-il souhaité.

Sylvie Méda, Directrice générale de l’artisanat du ministère en charge du commerce, tout en déclarant sa reconnaissance au nom de son ministre Harouna Kaboré, a salué cette initiative qui, à l’entendre, relève de l’envie du promoteur de vouloir pousser haut la culture burkinabè. « Vous savez depuis un certain moment, il fait la promotion de la culture du coton par ces agissements. Vue la pertinence de ce projet, le ministre m’envoie lui adresser sa reconnaissance et encouragement afin qu’il poursuive sur cette lancée. On espère avoir boucoup de projets similaires au pays », a-t-elle salué.

En rappel, l’ouverture de cette boutique précède celui de son showroom situé à Ouaga 2000. En terme de perspective, l’initiateur a affirmé vouloir davantage de rapprocher de sa clientèle. Ainsi, il prévoit dans les moments à venir de construire d’autres boutiques que ce soit dans la capitale que dans plusieurs autres villes du Burkina Faso.

Abdoul Gani BARRY stagiaire et Olivia Nacoulma (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 ⁄ 2 =