ven 19 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Vivre ensemble : Une tournée pour promouvoir la cohésion sociale.

L’artiste musicien Sana Bob en collaboration avec l’association Beog-Yiiga a tenu une conférence de presse, ce jeudi 23 août 2018, au CENASA pour lancer officiellement sa tournée musicale intitulée « tournée nationale vivre ensemble ». Toutes les 13 régions du pays sont concernées par la tournée.

« Vivre ensemble : culture, union et développement ». C’est sous ce thème que se tient depuis le 27 mai 2018 la tournée nationale de l’artiste musicien Sana Bob. Cette tournée dont la première étape a déjà démarré, avec les villes de Kombissiri, Zorgho et Nongandé, a pour objectif principale de renforcer les bases culturelles et traditionnelles d’union et de cohésion sociale tout en cultivant l’élan de consolidation de la citoyenneté, d’amour et d’intégration. Après un coup d’essai réussi, l’artiste et son staff était face à la presse, ce jeudi 23 août 2018, pour le lancement officiel de la tournée qui va toucher toutes les 13 régions du pays. Selon le coordonnateur de la tournée, Abdoulaye Bamba, la tournée nationale vivre ensemble est structurée en deux grandes étapes. La première étape débutée le 27 mai dernier se poursuit jusqu’en novembre 2018 et concerne les villes juniors telles que Kombissiri, Zorgho, Nongandé, Tenkodogo, Kaya, Koudougou, Banfora, Gaoua, Bittou, Ziniaré et Djibo. Quant à la deuxième étape, elle concerne les villes seniors à savoir Manga, Ouahigouya, Dori, Fada, Dédougou, Bobo-Dioulasso et Ouagadougou. Elle  démarrera en décembre 2018 par la ville de Manga pour communier avec la célébration de la fête de l’indépendance avant de s’étendre aux autres villes. D’après Abdoulaye Bamba, chaque escale sera marquée par un concert live et une rencontre d’hommage aux rois et chefs traditionnels.

Pour Sana Bob, initiateur de la tournée, l’insécurité à laquelle fait face notre pays à travers des attaques terroristes tout azimut n’est que la résultante d’un malaise sociale dû à l’effritement du tissu social jadis battit sur le socle de la cohésion sociale et du vivre ensemble. C’est pourquoi, il est temps selon lui, de redynamiser ce tissu social à travers la promotion des valeurs telles que la solidarité, l’amour du prochain et une meilleure cohésion sociale entre les peuples. Et tout cela à travers la musique qu’il trouve thérapeutique. C’est au total 18 concerts riches en sons et en lumières et 7 mini concerts d’hommage qui sont attendus durant cette tournée. A travers cette caravane, l’artiste entend sensibiliser plus de 20 000 spectateurs à plus de citoyenneté gage d’union et de développement.

L’organisation d’une telle activité nécessitant une mobilisation des ressources tant humains, matériels que financiers, les organisateurs lancent un appel aux bonnes volontés ainsi qu’aux sponsors à les accompagner pour une meilleure réussite de l’évènement.

Yssoufou SAGNON et Fabrice Parfait SAWADOGO 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

DÉDICACE : Sofiano avec maturité rebelote avec un 4e album

Sofiane Balzak Kanazoé, connu sous son nom de scène...

Danse Kalma : MC Stéphane sort une œuvre musicale chorégraphique

« La reconquête de Koumbli » est la nouvelle galette musicale...

Nécrologie : KINDISS, le « Roi du Binon » s’en est allé

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès...

Ouagadougou: Le 13e Rim-Tansoba accède au trône à Sabtenga 

Son excellence le Rim-Tansoba (Mouss Tansoba) est fait désormais...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page