Actualités Culture Musique

WOMAAF 2018: La culture africaine en fête du 8 au 10 novembre prochain à Ouagadougou.

Après deux éditions successives au Maroc, la capitale du pays des hommes intègre s’apprête a accueillir la 3e édition du géant festival qui aura lieu du 8 au 10 novembre prochain à Ouagadougou au CENASA. Dénommé World Music and African Art Festival (WOMAAF), en français Festival international des musiques du monde et des arts d’Afrique, ses organisateurs ont rencontré mardi soir la presse. L’enjeu était d’ annoncer l’événement qui s’organisera cette année autour du thème : “Ensemble, célébrons les relations culturelles entre le Burkina-Faso et le Maroc”.

L’affiche officielle de l’édition 2018 du festival World music and african art festival (Womaaf) présente plusieurs artistes nationaux et internationaux. Sous le très Haut Patronage du Président du Faso, Roch Kaboré. Créé en 2016 par Élise Dintchen-Coucke, cette événement de grande envergure s’inscrit dans une dynamique globale claire et précise. Celle de faire la promotion des arts, cultures et musiques d’Afrique. Après la conférence de presse mardi 31 juillet passé au CENASA pour présenter officiellement cette manifestation culturelle majeure, le comité d’organisation revient devant la presse nationale et internationale.

En effet, la promotrice du festival, madame Elise DINTCHEN/COUCKE, par ailleurs présidente dudit comité et son équipe ont animé une conférence de presse dans la soirée de mardi 06 novembre au BBDA. Au présidium, elle avait à ses côtés, Wahabou BARA, Ardin TRAORÉ et Eveline BOUGMA.
“Le Burkina-Faso représente un modèle de promotion de la culture…”, a confié la présidente du mouvement pour justifier le choix de ce pays pour cette première sortie de Maroc.

Le festival entend offrir gratuitement au public d’ici et à ses invités, des activités comme: Conférences débats/ rencontres professionnelles , concerts de musique, expositions, rue marchande, gastronomies, cérémonie d’hommage, visite guidée de site touristique.
Professionnelles et profanes du monde culturel, artistique et touristique se retrouvent à Ouagadougou pour l’occasion qui va mettre le Maroc et le Cameroun à l’honneur.


Womaaf favorise par ailleurs l’échange culturel et renforce les relations interprofessionnelles. Il a pour valeurs fondamentales :” le partage, la générosité, la tolérance et la volonté de promouvoir une Afrique fière, riche, digne et positive dont la culture est une richesse inestimable, facteur de paix, qu’il s’agit de partager et de célébrer pour inciter chacun à découvrir la richesse de l’autre dans ce qu’il a de meilleur à offrir “.
Nous y reviendrons avec beaucoup plus de détails dans nos prochaines parutions.

Fabrice Parfait SAWADOGO et Filasko Moussa KABORÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 × 26 =