lun 27 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Le Réseau des Editeurs de Presse Culturelle et Touristique reçu par le ministre en charge de la Culture

Le ministre en charge de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo, a reçu en audience, le Réseau des Editeurs de Presse Culturelle et Touristique du Burkina Faso (REPCT). C’était ce vendredi 31 mars 2023 à dans les locaux du ministère, à Ouagadougou.

Le Réseau des Editeurs de Presse Culturelle et Touristique du Burkina Faso est un regroupement de plus d’une dizaine de patrons de médias uniquement spécialisés dans le traitement de l’information culturelle et touristique. Il a été essentiellement mis en place afin de fédérer les forces pour une lutte plus juste et noble de ces médias culturels et touristiques. Pour le premier responsable du REPCT, Cyr Payim Ouédraogo, l’idée est de se structurer afin d’aller dans la même direction.

Et pour rester dans cette logique, une délégation du Réseau, composée des patrons de médias, a été reçue ce vendredi 31 mars 2023 par le ministre en charge de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme. Pour l’occasion, la délégation du Réseau a remis à monsieur le ministre, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo, un mémorandum dans lequel est contenu un certain nombre de problèmes qui minent ces médias culturels et touristiques, mais avec à la clé des pistes de solutions.

« Depuis 2021, le REPCT nourrissait l’idée de rencontrer les premières autorités du pays, notamment le Ministre en charge de Culture afin de poser des problèmes assez sérieux qui minent la vie et le fonctionnement des médias spécialisés dans la culture et le tourisme. En effet, tous les médias font pratiquement de la Culture. Mais quand il y en a qui se spécialisent dans un seul domaine, c’est pour mieux apporter leur contribution. Et donc nous sommes des entreprises de presse qui vivont les mêmes réalités que les autres médias de traitement de l’information générale, que ce soient les obligations fiscales ou les prises en charge du personnel », a laissé entendre monsieur Cyr Payim Ouédraogo.

Du reste, monsieur le ministre s’est réjoui de l’approche du REPCT. Il a par ailleurs promis que le mémorandum sera traité avec beaucoup d’attentions et de diligences.

Boukari OUÉDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Burkina/Solidarité : Des artistes et acteurs culturels natifs de mai font parler leur cœur

Le camp militaire général Sangoulé Lamizana a accueilli ce...

Education artistique: Graines d’espoir 2024 referme les portes

C’est par une cérémonie de restitution, que le projet...

FEMUZO 2024 : C’est parti pour l’acte 7

Le Festival de musique de Zogona (FEMUZO) a ouvert...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page