mar 16 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Miss Universités Burkina: Candide Toé s’empare de la couronne de la 20e édition

La 20e édition de Miss Universités Burkina a rendu son verdict avec le sacre de la candidate Candide Toé. C’était dans la soirée de ce samedi 4 juin 2022, du côté de la salle des banquets Ouaga 2000.

Le 27 Mars dernier, le comité d’organisation du concours Miss Universités Burkina, procédait à la présélection des candidates en vue de la 20e édition. Au total, 39 candidates prenaient part à cette phase de présélection, à l’issue de laquelle 24 avaient été retenues pour la grande finale. Dans la soirée donc de ce samedi 4 juin 2022, elles n’étaient plus que 23 à livrer bataille en vue de succéder à Kadidjatou Nikiema, Miss Universités Burkina 2021. Pour ce faire, c’est une salle des banquets pleine à craquer qui a accueilli cette ultime partie de la compétition.

De façon détaillée, cette finale s’est déroulée sur trois phases. La première qui s’est faite à travers le passage des 24 différentes candidates en tenue traditionnelle suivi d’un entretien via le thème sur la propreté (opération mana-mana, lancé par monsieur le gouvernement au pouvoir); et d’un autre passage en tenue de jeunes filles. A l’issue donc de cette première phase, 12 candidates ont été sélectionnées pour poursuivre la 2e phase, à l’issue de laquelle, 6 ont été retenues pour prendre part à la 3e et dernière phase. Au terme donc de cette phase, c’est bien la candidate M23, mademoiselle Candide Toé qui a été couronnée Miss Universités Burkina 2022. Elle est successivement suivie de Tatiana Topan désignée 1ère dauphine et Viviane Kam, elle désignée 2e dauphine.

A noter qu’au niveau de la première phase, le voting du public a compté pour 50% et les notes du jury 50%. A la 2e phase le voting est monté à 75% et les notes du jury réduites à 25%. A partir de la 3e et dernière phase qui consistait à élire définitivement la gagnante de la compétition, le voting a compté pour 100%, faisant donc de cela l’unique élément de désignation de la Miss Universités Burkina 2022.

Mariam Vanessa Touré, présidente des membres du jury,

Pour Mariam Vanessa Touré, présidente des membres du jury, le concours avait ses critères et le juy a d’abord rencontré les candidates avant l’élection en vue de les juger premièrement sur l’etat naturel, sans maquillage. Elle a tenu à rassurer que le travail de son équipe s’est bien passé. Cependant elle estime au nom de son équipe, ne pas forcément partager le nouveau mode de désignation de la Miss. « On aurait aimé avoir la plénitude de travailler jusqu’au choix final de la gagnante. Mais le comité d’organisation a choisi de le faire autrement et on respecte cela », a-t-elle soutenu.

le promoteur de l'événement, Honoré Bambara connu sous l'appellation de Honoré Bambara
Honoré Bambara connu sous l’appellation de Hono Rabamba,

Du reste, le promoteur de l’événement, Honoré Bambara connu sous l’appellation de Hono Rabamba,dit comprendre la position des membres du jury. Cependant, il a laissé entendre que le changement est survenu à partir d’un constat lors de la dernière édition. « A l’édition 2022, le public s’en est pleins du fait que le jury n’ait pas élu la Miss qu’il fallait. C’est pourquoi, nous avons convenu d’appliquer à la lettre le principe du concours Miss France, qui est depuis belle lurette l’un des plus anciens et les plus nobles. Cela dit, le comité d’organisation discutera avec les membres du jury ainisi que l’ensemble des partenaires techniques et financiers, les deux modes de désignation en vue de trouver la bonne balance qui puisse satisfaire tout le monde », foi du promoteur.

le sacre de la candidate Candide Toé

Qu’à cela ne tienne, la toute nouvelle détentrice de la couronne qui repart avec la coquette somme de 3.000.000 F CFA et une voiture, n’a pas caché sa joie d’avoir été élue Miss Universités Burkina 2022. Et elle l’a fait savoir en ces termes. « Je suis émue du résultat de ce soir. Cette victoire, je la dois à ma famille, mes amis, et à tous ceux qui m’ont soutenu à travers les votes. Ce mandat, je le place sous le signe de la sécurité au Burkina Faso. Je compte mener des campagnes de communication afin de participer au rétablissement d’une meilleure cohésion sociale entre les différentes communautés ». A noter que cette soirée a été également marquée par des prestations d’artistes, notamment Dez Altino, Greg le Burkimbila, Miss Tanya.

Pour rappel, mademoiselle Candide Toé est étudiante en 3e année Finances comptabilité à l’Université Aube nouvelle/Ouaga.

 

Boukari OUÉDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Burkina: la sociologue Edith Tindano plaide pour l’organisation des activités culturelles en faveur des PDI

Mention très bien pour l'étudiante en sociologie, Edith Tindano...

Clap de fin pour la 4e édition du FITMOV

La cérémonie officielle de clôture, intervenue le 10 décembre...

FITMOV 2023: Harouna Nango Sacré meilleur jeune créateur

La succession de Hamidou Diallo, jeune créateur de la...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page