dim 21 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Projet Filigrane 2018: 14 femmes en cours de formation en marionnettes.

Dans le cadre de son offre de formation régulière, la compagnie du fil a organisé dans la journée du 12 novembre en vue de faire le point sur le projet filigrane intitulé «  marionnette au féminin ». Prévue pour se tenir du 5 au 17 novembre, cette cinquième édition entend impliquer la femme dans ce genre culturel.

Depuis le 5 novembre le projet filigrane a débuté au centre Marbayassa: « ce sont 1 atelier de formation, 14 marionnettes africaines venues de 6 pays africains notamment Benin, Cote d’ivoire, Mali, Niger, Togo et Burkina Faso ». Selon le directeur artistique, Athanase Kabré, marionnettes au féminin est un aspect du projet filigrane qui tient en compte le genre dans les pratiques artistique notamment dans le domaine de la marionnette et du théâtre.
En effet, il a indiqué les objectifs consistent à contribuer à la professionnalisation des femmes à travers l’acquisition d’assisses professionnelles dans le domaine de la marionnette. « Nous avons constaté que dans le domaine du théâtre, il y a des femmes qui sont engagées mais dans le cas de la marionnette, c’est uniquement des hommes », a-t-il lancé. En admettant que cette activité entend favoriser la coopération régionale et la mobilité des artistes, le directeur artistique a fait aussi savoir qu’elle vise le renforcement des capacités de marionnettes en Afrique.

C’est pourquoi, Athanase Kabré a déclaré que cette 5e édition se penche de manière spécifique sur le processus de création d’un spectacle à travers des ateliers animés par des professionnels des arts vivants en quatre modules. Ce sont les modules de formation 1 et 2, intitulés respectivement « situations et dramaturgie » et « Du texte à la marionnette » d’une durée de 40 heures ont été assuré par Ildevert Meda. Et d’ajouter que la seconde formation « jeu d’acteur et marionnette » a débuté ce matin, avec Anatole Kouanda est prévu pour une durée 60 heures.
En termes clairs, la compagnie du Fil, a souligné le responsable de la structure, se consacre depuis 2011, en arts e la marionnette à travers l’encadrement et formation suivi de la création et diffusion de spectacles de différents techniques. À l’écouter, sa compagnie a son actif plus de 20 femmes formées qui interviennent dans des productions qui sont diffusées dans les festivals et les milieux scolaires.


Enfin, il a expliqué que la plateforme filigrane se déroulera en deux étapes dont la formation et création avec un travail axé sur la dramaturgie, la manipulation des formes et des marionnettes, les décors et castelets, sur la lumière, le son et les effets spéciaux. A l’entendre, la seconde étape est la diffusion dans les pays concernés à travers une programmation des productions des stagiaires.

Achille ZIGANI
achilzigani@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page